Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Les manifestants se plaignent de la chaleur et de l’odeur à l’aéroport

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Des gardes-frontières se déployant autour d'une zone derrière des barrières désignées pour les manifestants anti-gouvernement, à l'aéroport Ben Gurion, le 11 juillet 2023. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Des gardes-frontières se déployant autour d'une zone derrière des barrières désignées pour les manifestants anti-gouvernement, à l'aéroport Ben Gurion, le 11 juillet 2023. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Avec de plus en plus de manifestants anti-réforme arrivant à l’aéroport, les manifestants se plaignent de la chaleur et de l’odeur, alors qu’ils sont bouclés dans une zone bordant l’entrée principale de l’aéroport Ben Gurion. La police confine les manifestants dans cet espace afin de les empêcher de prendre le contrôle total des routes d’accès, comme ils l’ont fait lors d’une manifestation similaire lundi dernier.

« Frère, as-tu de l’eau ? », un jeune homme demande à un homme debout à ses côtés.

De nombreux manifestants portent des protections auditives importantes, afin de se protéger des tambours qui battent et des bruiteurs qui retentissent.

Une femme serre les mains d’une autre manifestante pour le remercier de lui avoir remis une paire de bouchons d’oreilles d’un paquet géant qu’elle tient.

La police a poussé plusieurs manifestants dans la section bouclée, vraisemblablement pour ouvrir une voie aux passagers en transit afin de leur permettre d’atteindre l’entrée des parkings. Certains manifestants ont les mains levées.

Selon les informations de la Douzième chaîne, certains manifestants disent avoir du mal à respirer et mettent en garde contre le danger d’une répétition de la catastrophe de Meron, lorsque 45 personnes ont perdu la vie dans un mouvement de foule au mont Meron lors d’un rassemblement religieux à Lag Baomer.

Un invité de la Douzième chaîne a déclaré que les organisateurs des manifestations devraient dire aux militants de ne pas venir à l’aéroport par crainte des conséquences de la foule.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.