Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Maison Blanche : Israël entendra nos questions sur l’incursion prévue dans Rafah

Une maison visée par une frappe aérienne israélienne dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 17 avril 2024. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Une maison visée par une frappe aérienne israélienne dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 17 avril 2024. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Israël a accepté d’écouter les préoccupations et les réflexions des États-Unis avant de lancer une incursion dans la ville frontalière de Rafah, dans la bande de Gaza, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche chargé de la sécurité nationale, John Kirby.

L’armée israélienne est prête à évacuer les civils palestiniens de Rafah et à y assaillir les derniers bastions du groupe terroriste palestinien du Hamas qui s’y sont retranchés, a déclaré mercredi un haut responsable de la défense israélienne, malgré les mises en garde de la communauté internationale contre une catastrophe humanitaire.

Washington a déclaré qu’il ne pouvait pas soutenir une opération à Rafah sans un plan humanitaire approprié et crédible.

« Ils nous ont assuré qu’ils n’iraient pas à Rafah tant que nous n’aurions pas eu l’occasion de leur faire part de notre point de vue et de nos préoccupations », a déclaré Kirby à la chaîne ABC.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken doit se rendre dans la région la semaine prochaine et Kirby a déclaré qu’il continuerait à faire pression en faveur d’une trêve temporaire que Washington souhaite voir durer au moins six semaines.

Une délégation du Hamas se rendra au Caire lundi pour des discussions visant à obtenir un cessez-le-feu, a déclaré un responsable du groupe terroriste palestinien à Reuters.

« Ce que nous espérons, c’est qu’après six semaines de cessez-le-feu temporaire, nous pourrons peut-être mettre en place quelque chose de plus durable », a déclaré Kirby, qui a également noté que le nombre de camions d’aide entrant dans le nord de la bande de Gaza commençait à augmenter.

« Les Israéliens ont commencé à respecter les engagements que le président [américain] Joe Biden leur avait demandés », a-t-il ajouté.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.