Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Menace de « famine imminente » dans la bande de Gaza – ONU

Cette photographie prise le 22 janvier 2024, à la périphérie sud de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, montre des familles palestiniennes fuyant la ville. (Crédit : AFP)
Cette photographie prise le 22 janvier 2024, à la périphérie sud de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, montre des familles palestiniennes fuyant la ville. (Crédit : AFP)

Gaza est « menacée d’une famine imminente », a averti le Programme alimentaire mondial (PAM) mardi.

Déjà en décembre, l’agence onusienne avait fait état de la situation pour les 2,2 millions de personnes vivant à Gaza, qui se trouvaient à un niveau d’insécurité alimentaire aiguë, voire pire.

« Chaque jour qui passe on évolue, bien sûr, vers une situation encore bien plus catastrophique », a affirmé Abeer Etefa, la porte-parole du PAM pour le Moyen-Orient lors du briefing régulier de l’ONU à Genève.

Elle a pointé « une menace imminente de famine », en visioconférence du Caire, ajoutant que « le risque d’avoir des poches de famine à Gaza est toujours présent. »

« Plus d’un demi-million de personnes à Gaza sont confrontées à des niveaux d’insécurité alimentaire catastrophiques et le risque de famine augmente chaque jour, car le conflit limite la fourniture d’une aide alimentaire vitale pour les personnes dans le besoin », a souligné Mme Etefa.

Selon Mme Etefa environ 70% des demandes de livraison de nourriture au nord de Gaza ont été rejetées par les autorités israéliennes.

Les deux dernières livraisons vers le nord de 200 tonnes de nourriture pour 15 000 personnes ont eu lieu autour de la mi-janvier.

« C’est vraiment un très petit nombre », a déclaré la porte-parole.

« C’est pourquoi nous voyons les gens devenir plus désespérés », car ils ne savent si et quand les camions vont pouvoir repasser.

Depuis le début janvier, plus de 730 camions transportant plus de 13 000 tonnes de nourriture sont entrés à Gaza, a indiqué le PAM.

Des responsables occidentaux et arabes ont soutenu l’affirmation d’Israël selon laquelle le Hamas stocke de la nourriture et du carburant dans la bande de Gaza, empêchant ainsi les habitants qui en ont désespérément besoin de s’en procurer.

Israël accuse en outre les organisations internationales de retard dans le transfert de l’aide à la bande de Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.