Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Smotrich : Nous avons soutenu l’accord parce qu’il est évident qu’il favorise les objectifs de guerre

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le parti HaTzionout HaDatit affirme que ses trois ministres ont finalement surmonté leur opposition initiale à l’accord sur les otages et ont voté en sa faveur après avoir été convaincus que les efforts visant à déraciner le Hamas se poursuivraient après le cessez-le-feu de quatre jours.

« Ce n’est pas un secret qu’avant la discussion au sein du cabinet, nous pensions le contraire », écrit le chef du parti, le ministre des finances Bezalel Smotrich, dans une déclaration, notant qu’au cours du débat, ils ont été convaincus que « le rapatriement des otages ferait avancer les objectifs de la guerre et que le gouvernement, le cabinet et l’ensemble de l’establishment de la défense s’engageaient sans réserve à poursuivre la guerre jusqu’à la destruction du Hamas ».

Smotrich cite des « mécanismes clairs » non spécifiés dans l’accord pour empêcher « les machinations futures et la reddition à la manipulation de [Yahya] Sinwar, le chef du Hamas ».

Le leader d’extrême droite a remercié l’armée israélienne d’avoir créé ce qu’il considère comme la pression nécessaire pour parvenir à un accord sur les otages.

« Nous n’avons pas l’intention d’arrêter, au contraire – l’échelon politique vous soutient, croit en vous et est convaincu que vous allez terminer le travail, détruire les nazis du Hamas à Gaza et restaurer la sécurité et la dignité nationale des citoyens d’Israël », ajoute-t-il.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.