Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Un navire d’aide en provenance de Chypre atteint la côte de Gaza mais la météo ralentit la livraison

Un navire appartenant au groupe humanitaire Open Arms avec de l'aide sur une plate-forme transportant quelque 200 tonnes de riz et de farine vers Gaza, quitte le port de la ville méridionale de Larnaca, à Chypre, le 12 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)
Un navire appartenant au groupe humanitaire Open Arms avec de l'aide sur une plate-forme transportant quelque 200 tonnes de riz et de farine vers Gaza, quitte le port de la ville méridionale de Larnaca, à Chypre, le 12 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Petros Karadjias)

Un navire remorquant une barge chargée de nourriture est arrivé aujourd’hui au large de Gaza, selon des témoins, dans le cadre d’un essai d’une nouvelle route d’aide par voie maritime depuis Chypre vers l’enclave palestinienne où la famine menace après cinq mois de guerre.

Le navire, organisé par l’association caritative World Central Kitchen (WCK), transporte près de 200 tonnes d’aide qui seront livrées via une jetée en préparation à Gaza, et un deuxième navire devrait bientôt appareiller.

Flottant sur une barge attachée par une corde à un navire de sauvetage, une mer agitée semblait ralentir la cargaison arrivant à terre, ont montré des images publiées par un responsable du WCK sur les réseaux sociaux.

WCK a construit une jetée de fortune qui permettrait à la barge à fond plat d’approcher les eaux peu profondes de Gaza, faute d’infrastructure portuaire appropriée.

« Jusqu’à présent, deux caisses ont déjà été livrées depuis la barge », a déclaré le fondateur du WCK, Jose Andres, chef étoilé Michelin, dans un post sur X. « Mais il reste encore beaucoup à faire dans les prochaines heures. »

L’armée israélienne a confirmé que le bateau humanitaire WCK était arrivé il y a peu sur la côte de Gaza après avoir subi un « contrôle de sécurité complet ».

Dans une déclaration au Times of Israel, l’armée israélienne a affirmé que la livraison de l’aide était « effectuée en coordination et soumise à un accord avec la société civile ». « Nous soulignons que l’entrée de l’aide humanitaire ne constitue pas une violation du blocus de sécurité maritime », a ajouté l’armée israélienne.

Il y a peu de détails sur la manière dont l’acheminement et la distribution de l’aide fonctionneront une fois qu’elle sera prête à être déchargée à Gaza, les agences humanitaires de l’ONU ayant décrit d’énormes obstacles à l’acheminement des secours à ceux qui en ont besoin.

Si la nouvelle route maritime réussit, elle pourrait contribuer à atténuer la crise alimentaire qui touche Gaza, où une grande partie de la population est confrontée à la malnutrition et où les hôpitaux des régions les plus touchées, dans le nord de Gaza, ont signalé des enfants morts de faim.

Cependant, l’acheminement de l’aide par voie maritime et par voie aérienne ne suffira pas à compenser les difficultés d’acheminement de l’aide par voie terrestre, ont déclaré à plusieurs reprises les agences humanitaires.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.