Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Washington: Israël aura probablement une présence « sécuritaire » à Gaza après la guerre

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le porte-parole du Conseil national de sécurité des États-Unis, John Kirby, s'exprimant lors du briefing quotidien à la Maison Blanche, à Washington, le 26 octobre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP Photo)
Le porte-parole du Conseil national de sécurité des États-Unis, John Kirby, s'exprimant lors du briefing quotidien à la Maison Blanche, à Washington, le 26 octobre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP Photo)

L’administration Biden semble se rapprocher de la position israélienne selon laquelle Tsahal devrait maintenir un certain degré de contrôle sécuritaire sur Gaza après sa guerre visant à éliminer le Hamas.

« Il me semble évident qu’une fois le conflit terminé, Israël devrait maintenir une présence à Gaza pendant un certain temps et y assumer certaines responsabilités en matière de sécurité », a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil national de sécurité des États-Unis, à CNN.

C’est la première reconnaissance officielle d’un responsable américain, et elle intervient deux jours après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’Israël devrait maintenir un contrôle global de la sécurité à Gaza pour une période indéfinie.

Au départ, les responsables israéliens avaient déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de réoccuper la bande de Gaza. Les remarques de Netanyahu ont suscité la crainte qu’il ne soit en train de suggérer une réoccupation de la bande de Gaza. Cela a entraîné une série de réactions de la part de hauts responsables américains, qui ont réaffirmé leur opposition à ce qu’Israël reprenne la bande de Gaza.

Kirby a déclaré à CNN que les États-Unis estimaient qu’une réoccupation de la bande de Gaza par Israël serait une « erreur ».

« Mais il est encore trop tôt pour dire combien de temps, où, à quelle échelle et dans quelle mesure [cette présence aura lieu] », a déclaré Kirby.

Ce dernier a précisé que les États-Unis mettaient l’accent sur l’élaboration d’une structure de gouvernance à long terme pour Gaza à la fin du conflit actuel, mais il a ajouté qu’à ce jour, il y avait peu de chances qu’un plan viable soit mis en place.

« Je pense que nous avons beaucoup de questions et peu de réponses », a-t-il déclaré. « Nous savons ce que nous ne voulons pas voir à Gaza après le conflit, nous ne voulons pas voir le Hamas au pouvoir et nous ne voulons pas voir une réoccupation par Israël. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.