Rechercher

L’unique survivant du crash de l’hélicoptère militaire quitte l’hôpital

Ron Birman a déclaré aux journalistes qu'il se sentait bien et a remercié l'hôpital et la population "pour l'étreinte incessante que je reçois de votre part"

Le major Ron Berman, officier naval qui a échappé à un accident d'hélicoptère, serre la main au chef de la marine, le général David Saar Salame, à l'hôpital Rambam de Haïfa, le 4 janvier 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Le major Ron Berman, officier naval qui a échappé à un accident d'hélicoptère, serre la main au chef de la marine, le général David Saar Salame, à l'hôpital Rambam de Haïfa, le 4 janvier 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Ron Birman, l’officier de la marine de Tsahal et seul survivant de l’accident d’hélicoptère survenu cette semaine au large de Haïfa, a quitté l’hôpital Rambam de Haïfa.

Birman a déclaré aux journalistes qu’il se sentait bien et a remercié l’hôpital et la population « pour l’étreinte incessante que je reçois de votre part ».

Lundi vers 21 heures, un hélicoptère AS565 Panther de l’armée de l’air israélienne s’est écrasé et a coulé au large de Haïfa, suffisamment près du rivage pour que les passants puissent facilement voir l’épave en flammes.

Des équipes de recherche ont été immédiatement mobilisées pour retrouver les trois membres d’équipage – deux pilotes et un officier de la Marine – qui se trouvaient à bord de l’appareil.

Le moteur gauche de l’hélicoptère a connu une défaillance technique, selon une enquête préliminaire. Les pilotes, le lieutenant-colonel Erez Sachyani et le major Chen Fogel, ont tenté d’effectuer un amerrissage d’urgence.

Birman a réussi à sauter de l’hélicoptère et a tenté à plusieurs reprises de tirer Sachyani et Fogel de l’appareil, mais sans y parvenir.

À l’aide de son téléphone portable personnel, Birman a appelé le commandant de leur escadron et a signalé le crash, que les pilotes n’avaient pas pu signaler en raison d’une panne d’électricité à bord due au dysfonctionnement du moteur. Birman a été extrait de la mer peu après le crash par un bateau de patrouille de la police maritime.

Les deux pilotes sont morts dans l’accident.

Le lieutenant-colonel Erez Sachyani, à droite, et le major Chen Fogel, tués dans un accident d’hélicoptère, le 3 janvier 2022. (Crédit : porte-parole de l’armée israélienne)

Le chef de l’armée de l’Air, Amikam Norkin, a immobilisé la flotte pour une durée indéterminée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...