L’Université de Caroline du Sud va ouvrir un centre Anne Frank
Rechercher

L’Université de Caroline du Sud va ouvrir un centre Anne Frank

L’ouverture est prévue en septembre sur le campus de Columbia avec une exposition et un programme d'apprentissage

Un aperçu de l'exposition permanente du Centre Anne Frank à l'Université de Caroline du Sud à Columbia. (Université de Caroline du Sud via JTA)
Un aperçu de l'exposition permanente du Centre Anne Frank à l'Université de Caroline du Sud à Columbia. (Université de Caroline du Sud via JTA)

JTA — L’Université de Caroline du Sud a annoncé l’ouverture d’une exposition permanente sur Anne Frank, avec une reproduction du bureau où elle a écrit ses journaux intimes, en partenariat avec le musée d’Amsterdam.

Le Centre Anne Frank devrait être lancé en septembre sur le campus de Columbia avec une exposition et un programme d’apprentissage comprenant des photos, des vidéos et des artefacts, selon une émission diffusée mardi sur la chaîne locale de CBS. Une pièce reflétera l’expérience de la célèbre chroniqueuse ayant vécu cachée des nazis pendant deux ans dans une annexe secrète à Amsterdam.

Les nazis ont attrapé Anne avec ses parents et sa sœur Margot en 1945 et les ont déportés dans des camps de concentration. Seul son père Otto a survécu. Il a édité des journaux intimes et d’autres écrits d’Anne et les a publiés sous le titre Le journal d’une jeune fille, qui est devenu un best-seller international.

La maison où la famille était cachée est devenue un musée qui, avant la pandémie de COVID-19, recevait plus d’un million de visiteurs par an. C’est un partenaire officiel de l’Université de Caroline du Sud, qui fournit à l’université du matériel pédagogique développé au musée et un certain financement.

Le musée de la Maison Anne Frank d’Amsterdam a noué des partenariats avec trois autres entités exploitant des centres Anne Frank à Londres, Buenos Aires et Berlin.

« C’est tellement important pour nous personnellement et pour notre communauté, comme un ciment qui lie l’université à son quartier », a déclaré le président par intérim de l’Université de Caroline du Sud, Harris Pastides, à News19. « Le Centre Anne Frank de l’Université de Caroline du Sud est différent de tout ce que cette université a fait auparavant. »

Le Centre Anne Frank de Columbia, où l’entrée sera gratuite, fera également référence au racisme en Amérique et dans le Sud, notamment à l’histoire d’Emmett Till, un adolescent noir qui a été lynché dans le Mississippi en 1955.

A LIRE : Les héritages d’Anne Frank et d’Emmett Till de plus en plus liés

« Il s’agit aussi de l’oppression envers d’autres minorités dans le monde », a déclaré Pastides à la chaîne d’information locale. « Au Centre Anne Frank, vous pourrez voir des références à l’ère Jim Crow liée aux atrocités commises contre les Afro-Américains ici même dans notre État. »

Sans lien direct, une statue d’Anne Frank a été dévoilée à Edmonton, au Canada. Le Dutch-Canadian Club, un groupe qui se concentre sur les immigrants néerlandais dans ce pays et leurs descendants, a commandé cette statue, qui a été dévoilée dimanche à Light Horse Park en commémoration du rôle qu’a joué le Canada dans la libération des Pays-Bas du joug de l’Allemagne nazie, a rapporté l’Edmonton Journal.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...