L’UNRWA confirme qu’un tunnel passait en dessous d’une école ciblée à Gaza
Rechercher

L’UNRWA confirme qu’un tunnel passait en dessous d’une école ciblée à Gaza

Dans sa déclaration, l'agence onusienne a dénoncé la construction du tunnel, mais n'a pas condamné le groupe terroriste qui en est responsable

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un homme devant sa maison lourdement endommagée, à côté des décombres d'un bâtiment qui a été touché par des frappes aériennes lors de la guerre de 11 jours entre les dirigeants du Hamas de Gaza et Israël, dans la ville de Gaza, mardi 1er juin 2021. (Crédit : AP Photo/Felipe Dana)
Un homme devant sa maison lourdement endommagée, à côté des décombres d'un bâtiment qui a été touché par des frappes aériennes lors de la guerre de 11 jours entre les dirigeants du Hamas de Gaza et Israël, dans la ville de Gaza, mardi 1er juin 2021. (Crédit : AP Photo/Felipe Dana)

L’agence controversée des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens a condamné la construction d’un tunnel sous une école qu’elle gère dans le centre de la bande de Gaza, qui a apparemment été ciblée par l’armée israélienne au cours de la bataille de 11 jours du mois dernier entre Israël et le groupe terroriste du Hamas.

Dans sa déclaration, l’Office de secours et de travaux des Nations unies a également dénoncé les frappes israéliennes sur le tunnel.

Selon l’UNRWA, les attaques israéliennes sur le complexe dans le quartier chic de al-Rimal à Gaza City – qui abrite l’école préparatoire Zaitoun pour garçons « A » et l’école élémentaire pour garçons « A » de l’UNRWA – ont eu lieu les 13 et 15 mai alors que le complexe était vide.

« Heureusement, aucune personne déplacée ne se trouvait à l’intérieur de l’école au moment de la frappe et personne n’a été blessé », a déclaré l’agence des Nations unies dans un communiqué vendredi.

Les écoles de l’UNRWA à Gaza ont été utilisées par le passé pour stocker et lancer des roquettes sur Israël, notamment pendant la guerre de Gaza en 2014.

En 2017, l’agence a également déclaré avoir trouvé un tunnel du Hamas creusé sous l’une de ses écoles.

Photo prise par un drone israélien montrant 14 rampes de lancement de roquettes souterraines dans la cour d’une école de la bande de Gaza, qui ont été utilisées par des groupes terroristes palestiniens pendant le conflit de mai entre l’armée israélienne et le Hamas. (Crédit : Tsahal)

Au cours de la dernière série de combats, l’armée israélienne a déterminé que la cour d’au moins une école – on ignore si elle est affiliée à l’UNRWA – abritait 14 rampes de lancement de roquettes souterraines, qui, selon elles, ont été utilisées pendant les combats.

Toutefois, comme les écoles de Gaza ont régulièrement été utilisées comme centres de réfugiés en période de conflit, la politique officielle de Tsahal est d’éviter de les frapper sauf en cas de nécessité.

« Les installations de l’Office, comme toutes les installations des Nations unies, sont marquées comme telles et arborent un drapeau des Nations unies sur le toit. L’UNRWA partage régulièrement les coordonnées de toutes ses installations avec les autorités israéliennes compétentes et, en période de conflit, les coordonnées des abris d’urgence désignés sont partagées quotidiennement », a déclaré l’UNRWA.

Selon l’agence onusienne, après la fin des combats, des enquêteurs ont été envoyés à l’école et ont découvert ce qui semblait être un tunnel sous le complexe.

« Une évaluation détaillée effectuée le 31 mai 2021 a révélé ce qui semble être une cavité et un tunnel possible, à l’endroit où a eu lieu le tir de missile. La profondeur de la cavité est d’environ 7,5 mètres sous la surface de l’école. L’UNRWA a découvert l’existence d’un tunnel possible dans le cadre de l’enquête sur les missiles tirés », a déclaré l’agence.

Selon l’UNRWA, le tunnel ne semble pas provenir de l’école ni y aboutir, mais passe en dessous de l’établissement.

Des personnes se rassemblent pour voir les décombres de l’immeuble al-Jalaa dans la ville de Gaza, vendredi 21 mai 2021. L’immeuble a abrité le bureau de l’Associated Press dans la ville de Gaza pendant 15 ans. (Crédit : AP/John Minchillo)

Dans sa déclaration, l’UNRWA a dénoncé la construction du tunnel, mais n’a pas identifié le groupe qui en est responsable.

« L’UNRWA condamne l’existence et l’utilisation potentielle par des groupes armés palestiniens de tels tunnels sous ses écoles dans les termes les plus forts possibles. Il est inacceptable que les élèves et le personnel soient mis en danger de cette manière », a déclaré l’agence.

L’annonce de l’UNRWA est intervenue quelques jours après que le directeur de l’agence à Gaza, Matthias Schmale, a été rappelé à Jérusalem après un tollé dans l’enclave côtière à la suite d’une interview qu’il a donnée à la télévision israélienne, au cours de laquelle il a déclaré que les frappes israéliennes pendant la guerre semblaient être « précises » et « sophistiquées ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...