Rechercher

Macron félicite Netanyahu pour sa victoire, veut « renforcer les liens » France-Israël

La conversation téléphonique avec le dirigeant français met en lumière l'absence d'un appel de félicitations du président américain Biden

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) reçoit le président français Emmanuel Macron, à Jérusalem, le 22 janvier 2020. (Crédit : Koby Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) reçoit le président français Emmanuel Macron, à Jérusalem, le 22 janvier 2020. (Crédit : Koby Gideon/GPO)

Le président français Emmanuel Macron a appelé dimanche l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu « pour le féliciter de sa victoire aux élections » législatives, lors desquelles il a remporté la majorité des sièges avec ses alliés de droite, a-t-il indiqué sur Twitter.

« Je viens d’appeler Benyamin Netanyahu pour le féliciter de sa victoire aux élections. Nous partageons la même volonté de renforcer les liens déjà si forts entre Israël et la France », a écrit M. Macron.

Selon les médias israéliens, les deux dirigeants ont également discuté de questions régionales, principalement de l’Iran.

Macron a invité Netanyahu à se rendre à Paris, selon le bureau de l’ancien Premier ministre.

« Je remercie le président Macron pour cette conversation chaleureuse et pour m’avoir invité à me rendre prochainement en France, afin de renforcer les liens entre nos pays et de tenir des délibérations intensives sur les défis régionaux, principalement l’Iran », a déclaré Netanyahu dans un communiqué.

Benjamin Netanyahu et ses alliés de droite ont remporté la majorité des sièges au Parlement à l’issue des législatives du 1er novembre, selon des résultats annoncés jeudi par la commission électorale israélienne.

Avec 32 sièges pour le Likud de Netanyahu, 18 pour les partis ultra-orthodoxes et 14 pour une alliance d’extrême droite, le bloc de Netanyahu a remporté 64 sièges. En face, le bloc du Premier ministre sortant Yaïr Lapid, centriste, a remporté 51 sièges.

A LIRE : Malgré une quasi-parité des votes bruts, Netanyahu a 8 sièges de plus que l’opposition

M. Netanyahu a lancé les tractations avec ses alliés en vue de former un gouvernement qui pourrait être le plus à droite de l’histoire d’Israël, suscitant des inquiétudes internationales et locales.

L’appel téléphonique de dimanche entre Netanyahu et Macron a mis en lumière l’absence d’un appel de félicitations du président américain Joe Biden et les raisons possibles de cette absence.

Certains analystes ont exprimé leur inquiétude, selon un reportage de la Douzième chaîne, qui a cité des responsables américains disant que l’administration Biden aura des difficultés à travailler avec un gouvernement qui comprend Itamar Ben Gvir et Bezalel Smotrich, membres de l’alliance d’extrême-droite HaTzionout HaDatit, à des hauts postes.

L’ambassadeur américain en Israël, Tom Nides, a toutefois expliqué que le fait que Biden n’ait pas encore appelé était imputable au déroulement de la campagne électorale de mi-mandat aux Etats-Unis et à son emploi du temps chargé.

Un reportage de la Douzième chaîne dimanche a déclaré, sans citer ses sources, qu’un appel téléphonique entre Netanyahu et Biden est attendu ce lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...