Malgré un mauvais début, le nouveau satellite de reconnaissance israélien livre ses premières images
Rechercher

Malgré un mauvais début, le nouveau satellite de reconnaissance israélien livre ses premières images

Les ingénieurs sur le terrain ont travaillé d’arrache-pied pour réparer l’engin spatial, qui ne fonctionnait pas correctement après son lancement, selon le ministère de la Défense

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le lancement du satellite Ofek-10 décollant de la base aérienne Palmachim dans le centre d'Israël le 9 avril 2014 (Crédit : Ministère israélien de la Défense et Israel Aerospace Industries)
Le lancement du satellite Ofek-10 décollant de la base aérienne Palmachim dans le centre d'Israël le 9 avril 2014 (Crédit : Ministère israélien de la Défense et Israel Aerospace Industries)

Le satellite de reconnaissance Ofek-11, lancé au début du mois a émis ses premières images aux ingénieurs israéliens jeudi, dissipant ainsi les craintes de dysfonctionnement permanent qui ont suivi le lancement, selon le ministère de la Défense.

À 17h10, les ingénieurs ont activé la charge utile de satellite et ont téléchargé les premières images de l’engin, selon une déclaration du ministère.

Peu après son lancement au début du mois, l’équipe chargée de l’exploitation du satellite à découvert qu’il « ne fonctionnait pas exactement comme prévu », avait alors expliqué Doron Ofer, PDG du département de l’espace à l’Israël Aerospace Industries.

Depuis, « des dizaines d’ingénieurs travaillent pour stabiliser le satellite et ses systèmes. »

Selon le ministère, ce travail a porté ses fruits.

Les équipes qui travaillent sur le satellite sont composées de représentants du département de l’espace du ministère de la Défense, et du département de l’espace à l’Israël Aerospace Industries. On y trouve des « jeunes dans la vingtaine à des ingénieurs chevronnés de soixante-dix ans », selon cette déclaration.

Les ingénieurs sont en contact avec le satellite depuis son lancement, bien que le travail ait été ralenti à cause de la rotation de la Terre.

Le satellite a été lancé dans l’espace le 13 septembre à 17h40, depuis la base aérienne Palmachim, à Rishon Lezion, dans la banlieue de Tel Aviv.

Le satellite Ofek-11 est une mise à niveau du satellite Ofek-10 lancé en avril 2014. Cependant, Ofer n’a pas évoqué les améliorations qui ont été apportées à ce satellite, qui le rendrait supérieur à son prédécesseur.

Le satellite Ofek-11 devrait rejoindre les 10 autres satellites, notamment Ofek-10, Ofek-9, Ofek-7 et Ofek-5, qui alimentent les renseignements pour les forces de sécurité israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...