Rechercher

Marwan Barghouthi filmé en train de manger dans sa cellule

Le terroriste et cadre du Fatah, condamné pour avoir orchestré plusieurs attentats, mène depuis plus de 2 semaines une grève de la faim des détenus palestiniens

Une vidéo publiée dimanche par l’Autorité des prisons d’Israël semble montrer Marwan Barghouthi, cadre du Fatah emprisonné et qui mène une grève de la faim des détenus sécuritaires palestiniens, en train de manger de la nourriture dans la salle de bain de sa cellule.

A 3:55, Barghouthi peut être vu en train de prendre de la nourriture dans une enveloppe et de la placer dans sa bouche avant, apparemment, de cracher dans les toilettes.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, a répondu en déclarant que Barghouthi « met cyniquement en danger ses co-détenus tout en ne s’engageant même pas lui-même dans la protestation. »

Erdan a ajouté que la vidéo prouvait l’hypocrisie de Barghouthi.

Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, pendant la cérémonie de Yom HaAtsmaout de la police, à Jérusalem, le 26 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure, pendant la cérémonie de Yom HaAtsmaout de la police, à Jérusalem, le 26 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Comme je l’ai dit depuis le début, cette grève de la faim n’a jamais porté sur les conditions [de détention] des terroristes, qui sont conformes aux critères internationaux. Elle porte sur la promotion des ambitions politiques de Barghouthi, pour remplacer [Mahmoud Abbas] », a déclaré Erdan.

« Barghouthi est un meurtrier et un hypocrite, qui a appelé ses codétenus à la grève et à la souffrance alors qu’il mange derrière leurs dos. Tout comme il a menti au monde quand il a écrit dans le New York Times qu’il avait décidé de faire grève pour protester contre les mauvais traitements, il a menti à la population palestinienne quand il affirmait être en grève. Israël ne cèdera pas à l’extorsion et à la pression des terroristes », a-t-il ajouté.

La grève de la faim initiée par Barghouthi a commencé le 17 avril pour coïncider avec la « Journée des prisonniers » palestiniens, un évènement annuel organisé par solidarité avec les plus de 6 000 prisonniers palestiniens incarcérés en Israël.

Barghouthi purge actuellement cinq peines de prison à perpétuité pour son rôle dans de nombreuses attaques terroristes pendant la seconde Intifada, au début des années 2000.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...