Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

MDA : nous vérifions qu’il n’y ait pas de bombe avant de soigner les terroristes

Le directeur des services de secours israélien a témoigné au procès Azaria et rappelé les règles de Magen David Adom

Elor Azaria devant la cour militaire de Jaffa, le 28 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Elor Azaria devant la cour militaire de Jaffa, le 28 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Eli Bin, le directeur des services de secours Magen David Adom (MDA) a témoigné dimanche au procès d’Elor Azaria, le soldat accusé d’avoir tué un assaillant palestinien blessé à Hébron en mars dernier.

Il a déclaré que ses secouristes ne se précipitent pas forcément pour soigner les attaquants blessés.

« Les règles de MDA sont claires : nous ne touchons pas un terroriste avant d’être certain qu’il ne porte pas de bombe sur lui », a déclaré Bin.

Il a ajouté que s’il avait été présent le 24 mars, au moment des faits, il se serait également assuré que personne ne reste près d’Abdel Fattah al-Sharif, et aurait été attentif à toute attaque qui pourrait suivre.

Azaria, jugé pour homicide, a déclaré avoir tiré sur al-Sharif parce qu’il pensait qu’il avait une bombe sur lui, une déclaration remise en cause par l’accusation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.