Meurtre de Mireille Knoll : « la République n’a pas su la protéger » – Wauquiez
Rechercher

Meurtre de Mireille Knoll : « la République n’a pas su la protéger » – Wauquiez

Le président des Républicains n'a pas souhaité commenté le refus du Crif de voir FN et LFI participer à la marche blanche en sa mémoire

Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains. (Wikipedia CC BY-SA 3.0)
Laurent Wauquiez, président du parti Les Républicains. (Wikipedia CC BY-SA 3.0)

Le président des Républicains Laurent Wauquiez a affirmé mercredi que la République n’avait « pas su » protéger Mireille Knoll, l’octogénaire juive assassinée à Paris, se refusant à commenter le refus du Crif de voir FN et LFI participer à la marche blanche en sa mémoire.

« La République n’a pas su la protéger », a déploré M. Wauquiez sur franceinfo. « Ma conviction, c’est qu’il y a depuis trop longtemps un nouvel antisémitisme nourri notamment par l’intégrisme islamiste qui s’est installé dans notre pays ».

« Notre pays a connu de l’antisémitisme et ça n’a pas été à son honneur, mais le nouvel antisémitisme qui est en train de s’installer est terrible », a-t-il ajouté.

Interrogé sur la position du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Francis Kalifat, opposé à la présence des Insoumis et du Front national à la « marche blanche » en mémoire de Mireille Knoll, M. Wauquiez a indiqué qu’il ne se « permettrait pas de commentaires ».

« Ce sont eux les organisateurs, je sais qu’il y a eu un débat en interne, je souhaite le respecter. Je pense qu’il y a en ce moment suffisamment d’émotion dans la communauté juive pour qu’on ne se permette pas d’avoir des jugements ».

« Ce qui m’interpelle, moi, c’est la montée des actes antisémites », a -t-il poursuivi.

« Pour moi, le débat qui compte, et celui-là je refuse qu’il soit à nouveau esquivé, c’est cette question de la montée du racisme et de l’antisémitisme (…) Je pense qu’il est d’une toute autre ampleur que la question de savoir qui participe et qui n’a pas le droit de participer ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...