Mont du Temple : la France exprime sa « vive préoccupation »
Rechercher

Mont du Temple : la France exprime sa « vive préoccupation »

Un calme précaire est revenu mercredi sur le site à Jérusalem après trois jours d'affrontements

Le président français François Hollande prend la parole lors de l'entretien annuel à la télévision lors de la fête nationale à l'Elysée à Paris le 14 juillet 2015 (Crédit : AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD)
Le président français François Hollande prend la parole lors de l'entretien annuel à la télévision lors de la fête nationale à l'Elysée à Paris le 14 juillet 2015 (Crédit : AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD)

Le président François Hollande a exprimé mercredi sa « vive préoccupation » devant la recrudescence des affrontements sur le mont du Temple à Jérusalem, lors d’un entretien téléphonique avec le roi Abdallah II de Jordanie, selon la présidence française.

Il « a fait part de sa vive préoccupation face à la multiplication des affrontements violents sur et autour du mont du Temple à Jérusalem-Est, et de la nécessité que tout soit mis en œuvre pour apaiser la situation », selon le communiqué de l’Elysée.

François Hollande a souligné que « toute remise en cause du status quo de 1967 concernant l’Esplanade des Mosquées serait porteuse de grands risques de déstabilisation ». L’Elysée a ajouté que le président français avait évoqué ces mêmes incidents mardi soir avec l’Emir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani.

Marquant aussi « l’attachement de la France au plein respect des Lieux saints », Hollande a jugé que « ces événements illustrent à nouveau l’importance d’une reprise rapide des pourparlers pour progresser vers une résolution du conflit » israélo-palestinien.

« C’est le sens du nouvel accompagnement international du processus de paix dont la France a proposé la mise en place, afin de favoriser la création d’un Etat palestinien indépendant, souverain et viable, vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël », a-t-il relevé, toujours selon l’Elysée.

Un calme précaire est revenu mercredi sur le mont du Temple à Jérusalem après trois jours d’affrontements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...