Mont Meron : Mandelblit suspend l’enquête criminelle sur la catastrophe
Rechercher

Mont Meron : Mandelblit suspend l’enquête criminelle sur la catastrophe

Cette décision a été prise à l'issue d'une rencontre avec les magistrats qui dirigent l'enquête lancée par la commission d'État qui examine le drame qui a fait 45 morts

Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.
Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.

Le procureur-général Avichai Mandelblit a décidé lundi de suspendre les enquêtes criminelles ouvertes sur la catastrophe du mont Meron, survenue au mois d’avril, et ce, jusqu’à la fin des investigations de la commission d’enquête d’État.

Cette décision a été prise à l’issue d’une rencontre avec les magistrats qui dirigent l’enquête d’État.

En résultat, l’enquête menée par le département des enquêtes internes de la police, au sein du ministère de la Justice, sur ce mouvement de foule géant qui a fait 45 morts, est arrêtée jusqu’à nouvel ordre.

La nouvelle instance avait été chargée par le gouvernement d’effectuer des investigations détaillées sur le désastre de manière à pouvoir recommander des changements spécifiques à mettre en œuvre sur le lieu saint, qui accueille une célébration annuelle en hommage au sage du 2e siècle Shimon Bar Yochai, qui attire des centaines de milliers de personnes. Ce serait l’événement juif annuel le plus important dans le monde.

Mais la commission devait également émettre des recommandations concernant les politiques et les régulations appropriées à mettre en vigueur lors des regroupements massifs, et religieux en particulier, bien au-delà de Meron.

La commission d’État peut assigner des témoins à comparaître, même si les témoignages et les informations ne pourront pas être utilisés dans le cadre d’une procédure pénale, selon le think-tank de l’Institut israélien de la Démocratie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...