Rechercher

NBA : « Irving a causé du tort à beaucoup de gens », regrette LeBron James

La star de la NBA affirme que les excuses tardives - présentées qu'après que le joueur a été suspendu pour avoir promu un film antisémite - ne réparent pas les dommages

LeBron James des Los Angeles Lakers, à droite, et Kyrie Irving des Boston Celtics discutent pendant la première mi-temps d'un match de basket-ball de la NBA, le 9 mars 2019, à Los Angeles. (Crédit : AP Photo/Jae C. Hong)
LeBron James des Los Angeles Lakers, à droite, et Kyrie Irving des Boston Celtics discutent pendant la première mi-temps d'un match de basket-ball de la NBA, le 9 mars 2019, à Los Angeles. (Crédit : AP Photo/Jae C. Hong)

La superstar des Lakers LeBron James, resté silencieux malgré le concert de critiques en NBA visant Kyrie Irving, pour avoir fait la promotion d’un film antisémite, a estimé vendredi soir que son ex-coéquipier à Cleveland « a causé du tort à beaucoup de gens ».

« Peu importe la couleur de votre peau, votre taille, la position que vous occupez. Si vous faites la promotion ou dites des choses nuisibles à toute communauté, qui cause du tort à beaucoup de gens, alors je ne le respecte pas », a déclaré James après la défaite de son équipe contre le Jazz de l’Utah.

« Je ne le tolère pas. Je ne le respecte pas », a insisté James, estimant que les excuses tardives d’Irving exprimées jeudi soir, sous la contrainte quelques heures après avoir été suspendu pour au moins cinq matches par son équipe, les Nets de Brooklyn, n’ont pas réparé les dégâts.

« Je m’oppose à l’idée de nuire aux gens, que ce soit verbalement, par le biais de sa plateforme d’expression (tels les réseaux sociaux) ou par un autre moyen », a-t-il poursuivi.

Le 27 octobre, Irving, aux penchants complotistes, avait publié sur ses comptes Instagram et Twitter l’affiche du film « Hebrews to Negroes: Wake Up Black America » et des liens vers le site d’Amazon permettant de le louer ou l’acheter. Et s’était refusé pendant une semaine de présenter des excuses, jusqu’à la sanction infligée par son club.

La star de 30 ans, dont la mise à l’écart de cinq matches imposée par les Nets pourrait durer plus longtemps, ont-ils laissé entendre, a vu son partenariat avec Nike également suspendu jusqu’à nouvel ordre par l’équipementier vendredi soir.

James et Irving ont remporté un titre NBA ensemble en 2016 avec les Cavaliers de Cleveland, avant que ce dernier ne demande à partir l’année suivante aux Celtics de Boston, où il n’a pas laissé un souvenir impérissable.

Il est aux Nets depuis 2019 et a continuellement fait parler de lui pour autre chose que son talent et son basket pourtant chatoyant, en refusant notamment de se faire vacciner contre le Covid-19, ce qui lui a fait manquer de nombreux matches et a pénalisé son équipe sur le plan des résultats.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...