Netanyahu interdit aux ministres de parler de Pollard
Rechercher

Netanyahu interdit aux ministres de parler de Pollard

Le Premier ministre tente probablement d'éviter une dispute avec Obama, qui a refusé de commuer la peine de l'espion israélo-américain sur le point d'être libéré-

Jonathan Pollard (Capture d'écran Youtube/CNN)
Jonathan Pollard (Capture d'écran Youtube/CNN)

A la veille de la libération de l’espion israélo-américain Jonathan Pollard vendredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a interdit à ses ministres de parler publiquement de la libération conditionnelle, ont dit mercredi des sources gouvernementales aux médias en langue hébraïque.

Notant que la libération conditionnelle de Pollard après 30 ans provoquerait probablement un important buzz médiatique en Israël, le Premier ministre a demandé explicitement aux ministres de ne pas aborder publiquement le sujet dans de prochaines apparitions publiques ou lors d’interviews à la radio et à la télévision, a rapporté le site Walla News.

Des sources proches de Netanyahu ont déclaré que le Premier ministre considère la question comme un « sujet très sensible », et que la directive a pour but d’empêcher une dispute avec le président américain Barack Obama qui a refusé de commuer la peine à perpetuité de Pollard.

Selon l’information, plusieurs ministres non mentionnés par leurs noms ont été scandalisés par la directive de Netanyahu, et l’auraient qualifiée de tentative d’imposer une « censure interne » aux membres du gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...