Netanyahu : Israël agit militairement contre l’Iran et les USA économiquement
Rechercher

Netanyahu : Israël agit militairement contre l’Iran et les USA économiquement

Le Premier ministre a déclaré que la décision "courageuse" de Trump de renouveler les sanctions américaines contre Téhéran complète les actions de Tsahal dans la région

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu prend la parole à l'Université Bar-Ilan à Ramat Gan le 3 janvier 2019. (Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu prend la parole à l'Université Bar-Ilan à Ramat Gan le 3 janvier 2019. (Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a brossé ce jeudi le tableau d’une étroite coopération israélo-américaine dans les efforts visant à contrecarrer les ambitions nucléaires et régionales de l’Iran, affirmant que le président américain Donald Trump « agit contre l’Iran au niveau économique et nous ici en Israël agissons contre l’Iran au niveau militaire ».

Dans une allocution prononcée devant les cadets de l’armée israélienne à l’université Bar Ilan, Netanyahu a déclaré qu’il avait « insisté » pour que les États-Unis réimposent des sanctions à l’Iran après le retrait de Washington l’année dernière du traité nucléaire international et que le président américain « avait effectivement décidé avec courage de les renouveler ».

Il a ajouté qu’Israël était « entouré d’ennemis sur deux fronts » et qu’il « agissait avec détermination contre quiconque cherchait à nous mettre en danger ».

M. Netanyahu a mentionné en particulier les campagnes militaires israéliennes en cours pour contrecarrer l’implantation militaire iranienne en Syrie et ses actions contre les tunnels d’attaque transfrontaliers creusés par les organisations terroristes du Hezbollah et du Hamas – tous deux soutenus par Téhéran.

Les déclarations de Netanyahu sont intervenues un jour après que Trump a déclaré que l’Iran « peut faire ce qu’il veut » en Syrie après sa décision de retirer les troupes américaines qui y opèrent, une décision qui a consterné les autorités israéliennes.

Le président américain Donald Trump s’exprime lors d’une réunion du cabinet à la Maison Blanche, le 2 janvier 2019, à Washington. (Evan Vucci/AP)

Les soldats américains ont dirigé la coalition contre le groupe terroriste État islamique, tout en aidant à contrecarrer l’établissement d’une infrastructure militaire iranienne permanente en Syrie.

Ces dernières années, M. Netanyahu a averti à plusieurs reprises que l’Iran cherchait à établir une présence militaire en Syrie, où il combat aux côtés de son mandataire libanais, le Hezbollah, pour rétablir le régime du président syrien Bashar el-Assad.

Les responsables israéliens ont également averti que le retrait de l’Amérique ouvrirait la porte à la création par Téhéran d’un « pont terrestre » de l’Iran vers le Liban et la mer Méditerranée, en passant par l’Irak et la Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...