Netanyahu: l’enquête de l’ONU sur Gaza est une « perte de temps »
Rechercher

Netanyahu: l’enquête de l’ONU sur Gaza est une « perte de temps »

Avant la publication du rapport, le Premier ministre assure que l’enquête vise à "ternir l’image de l'Etat d'Israël"

Benjamin Netanyahu lors de la réunion ministérielle du 14 juin 2015 (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)
Benjamin Netanyahu lors de la réunion ministérielle du 14 juin 2015 (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)

La lecture du rapport à venir du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à propos de la guerre de l’été dernier dans la bande de Gaza « serait une perte de temps ». C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu ce dimanche, raillant la publication à venir comme une tentative « de ternir [l’image] de l’Etat d’Israël ».

Par ailleurs, Netanyahu a reçu le rapport émis par le ministère israélien des Affaires étrangères à propos de ce même conflit ce dimanche. Une publication qui a pour but d’essayer de parer les critiques qui devraient se trouver dans l’enquête de  la Commission indépendante des Nations Unies sur le conflit de Gaza de 2014.

Le rapport israélien sera rendu public dans la journée de dimanche et le rapport complet de l’ONU sera soumis au Conseil des droits de l’homme le 29 juin, mais des extraits devraient être publiés avant cette date.

Dans un communiqué publié à la presse, le Bureau du premier ministre a déclaré que les principaux points du contre-rapport d’Israël mettaient en exergue les crimes de guerre du Hamas commis pendant le conflit et les mesures de l’armée israélienne qui ont parfois été au-delà des exigences légales internationales visant à empêcher les pertes civiles.

« Nous allons tout mettre en œuvre afin de contenir les fausses déclarations et les initiatives anti-israéliennes » a déclaré Netanyahu à ses ministres lors de la réunion hebdomadaire du cabinet.

A propos du contre-rapport israélien, Netanyahu assure qu’il « présente les vrais faits et démontre que les actions menées par l’armée israélienne ont été effectuées en conformité avec le droit internationa ».

Les tirs de roquettes du Hamas, qui ont contribué à déclencher le conflit, « constituent un crime de guerre »selon les mots de Netanyahu. « Se cacher intentionnellement dans des installations civiles : c’est un crime de guerre ».

«  Voici un catalogue détaillé des roquettes, des tunnels, des mortiers : toutes les choses qui ont été créées par le Hamas » a-t-elle affirmé, désignant les actions du groupe terroriste islamiste comme un  «  double crime de guerre ».

La commission du Conseil des Droits de l’Homme a été chargée d’enquêter sur les allégations de crimes de guerre commis à la fois par Israël et par les groupes armés palestiniens pendant la guerre de 50 jours dans la bande de Gaza en 2014. Plus de 2 100 Palestiniens, dont de nombreux civils, ont été tués pendant le conflit, selon des sources palestiniennes émettant depuis la bande de Gaza dirigée par le Hamas. 73 Israéliens ont également été tués, dont 66 soldats. Israël attribue le nombre de morts parmi les civils palestiniens à la mise en place de l’infrastructure militaire du Hamas au sein des zones résidentielles.

Les responsables israéliens ont refusé de coopérer avec l’investigation et l’ont qualifiée de « partiale et pré-écrite » dès la mise en place du panel d’experts.

Le professeur canadien William Schabas, qui a dans un premier temps dirigé le panel, a démissionné en février après des accusations israéliennes de partialité.

Dès le lancement de l’enquête l’été dernier, Netanyahu s’est élevé contre elle, en disant que « le rapport de cette commission a déjà été écrit. Son dirigeant [ le professeur canadien William Schabas] a déjà décidé que le Hamas n’est pas une organisation terroriste, et l’on ne peut s’y opposer ».

« Tout d’abord, laissez-les visiter Damas, Bagdad, Tripoli. Qu’ils voient l’État islamique, l’armée syrienne, le Hamas. C’est là-bas qu’ils y trouveront des crimes de guerre, et pas ici » avait alors déclaré le Premier ministre israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...