Pendant les funérailles d’Herzl Shaul, Netanyahu promet de récupérer le corps de son fils
Rechercher

Pendant les funérailles d’Herzl Shaul, Netanyahu promet de récupérer le corps de son fils

Le frère d'Oron Shaul a dit que son père était mort de "chagrin et de regret" après la perte de son fils en 2014 à Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse à Zehava Shaul pendant les funérailles de son mari, Herzl Shaul, au cimetière de Poria Illit, dans le nord d'Israël, le 4 septembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse à Zehava Shaul pendant les funérailles de son mari, Herzl Shaul, au cimetière de Poria Illit, dans le nord d'Israël, le 4 septembre 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Herzl Shaul, le père d’un soldat dont le corps est entre les mains du Hamas dans la bande de Gaza, a été enterré dimanche dans le nord d’Israël. Le Premier ministre, le président, le chef d’Etat-major de l’armée israélienne et d’autres responsables israéliens ont assisté à ses funérailles.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le chef d’Etat-major Gadi Eizenkot ont tous deux promis de continuer leurs efforts pour assurer le retour de la dépouille d’Oron Shaul.

« Je suis venu pour vous regarder dans les yeux et vous dire mon engagement, [et] celui du gouvernement d’Israël, de l’armée israélienne, de l’Etat d’Israël : notre engagement est de ramener Oron à la maison », a déclaré Netanyahu pendant les funérailles à Poria Ilit, qui surplombe le lac de Tibériade.

Eizenkot, à son tour, a rappelé que Shaul, qui est mort d’un cancer la semaine dernière, était « un chef de famille exemplaire », et a promis de ramener Shaul et Hadar Goldin, dont le corps est aussi détenu par le Hamas, en Israël pour leurs funérailles.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant les funérailles de Herzl Shaul au cimetière de Poria Illit, dans le nord d'Israël, le 4 septembre 2016. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant les funérailles de Herzl Shaul au cimetière de Poria Illit, dans le nord d’Israël, le 4 septembre 2016. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

« Je promets que l’armée israélienne continuera à vous soutenir et à respecter la volonté d’Herzl », a-t-il déclaré.

Aviram Shaul, son fils, a déclaré que son père était mort « de chagrin et de regret, de regret de s’être assis pour la shiva [semaine de deuil juif] d’Oron. Je suis certain que cela l’a brisé. Je sais que ce n’est que pour cela. »

Netanyahu s’était déjà engagé vendredi à ramener le corps de Shaul, deux jours après une annonce similaire de son ministre de la Défense.

« Au nom de l’ensemble du peuple israélien nous partageons la peine de la famille et nous lui assurons que nous continuerons à agir (…) pour ramener Oron afin qu’il puisse être enterré selon le rituel juif », a déclaré Netanyahu dans un communiqué, en présentant ses condoléances à la famille du soldat Oron Shaul après le décès vendredi de son père, Herzl Shaul.

Réagissait à des propos qui lui avaient été attribués dans les médias et selon lesquels il avait jugé improbable, lors de deux conversations privées, qu’Israël récupère les dépouilles du sergent Oron Shaul et du sous-lieutenant Hadar Goldin, le ministre de la Défense Avigdor Liberman a affirmé mercredi son engagement à ramener leurs corps.

Israël tient ces deux soldats pour morts, tués dans la bande de Gaza au cours de la guerre livrée en juillet-août 2014 au mouvement terroriste Hamas qui gouverne ce territoire, et à d’autres groupes terroristes palestiniens.

Le Hamas entretient l’ambiguïté sur leur compte, sans contester l’idée qu’il détiendrait les dépouilles.

Les soldats de Tsahal Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (à droite) (Crédit : Flash90)
Les soldats de Tsahal Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (à droite) (Crédit : Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...