Ohio : Une interne en médecine renvoyée pour antisémitisme fait appel
Rechercher

Ohio : Une interne en médecine renvoyée pour antisémitisme fait appel

Lara Kollab fait appel auprès du Conseil des médecins au sujet de son renvoi de deux programmes après des publications antisémites sur les réseaux sociaux

Un tweet de Lara Kollab. (Capture écran / Canary Mission via JTA)
Un tweet de Lara Kollab. (Capture écran / Canary Mission via JTA)

JTA — Une ancienne interne en médecine d’une clinique de Cleveland qui avait perdu son poste en raison de commentaires antisémites sur les réseaux sociaux, a demandé à être entendue par le Conseil des médecins de l’Ohio.

Lara Kollab avait été informée le mois dernier suite à une enquête, comprenant une déposition dans laquelle elle avait reconnu être l’auteure des tweets incriminés, que le Conseil des médecins prendrait des sanctions disciplinaires à son encontre, sous la forme d’amendes, de suspension permanente ou de restriction de sa licence, a rapporté le Cleveland Jewish News. Elle est autorisée à demander une audience pour se défendre.

Kollab s’était excusée en janvier dernier après que les commentaires antisémites qu’elle avait écrits de 2011 à 2017 avaient été dévoilés.

Elle avait pour cela expliqué qu’elle avait « du mal à exprimer de façon constructive mon émotion au sujet de ce dont j’ai été témoin sur la terre de mes ancêtres » après une visite en Israël et en Cisjordanie, où elle se rendait tous les ans, adolescente.

Ces tweets ont refait surface après avoir été rendus publics par le site controversé Canary Mission, qui tient des dossiers sur des étudiants, des professeurs et des organisations pro-Palestiniens dans les universités d’Amérique du Nord. C’est un tweet datant de 2012 qui avait notamment attiré l’attention. Elle était alors étudiante en médecine et avait
écrit : « hahha huhu… [Je vais] donner intentionnellement les mauvais médicaments à tous les youpins [Juifs]… »

Elle avait travaillé à la clinique de Cleveland de juillet à septembre 2018. La clinique l’avait renvoyée en raison d’une publication dans laquelle elle menaçait d’administrer les mauvais médicaments aux patients juifs. Elle avait ensuite été renvoyée d’un second internat, au centre médical Kern de Bakersfield en Californie, en mars 2019, car elle ne l’avait pas informé de ses publications passées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...