ONU/OMC : risque de crise alimentaire liée au Covid-19, Israël pas inquiet
Rechercher

ONU/OMC : risque de crise alimentaire liée au Covid-19, Israël pas inquiet

"Nous ne manquons pas de nourriture. Nous avons des provisions pour plusieurs mois," a indiqué le ministre de l'Économie

Une femme achète de la matzah dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Une femme achète de la matzah dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Il existe un risque de « pénurie alimentaire » sur le marché mondial à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire, ont averti les présidents de deux agences de l’ONU et de l’OMC.

De nombreux gouvernements dans le monde ont mis leurs populations en quarantaine, ce qui a provoqué de graves ralentissements du commerce international et des chaînes d’approvisionnement alimentaire.

Les achats de panique effectués par les personnes placées en confinement ont déjà démontré la fragilité des chaînes d’approvisionnement alors que les rayons des supermarchés se vidaient dans de nombreux pays.

« Les incertitudes liées à la disponibilité de nourriture peuvent déclencher une vague de restrictions à l’exportation », provoquant elle-même « une pénurie sur le marché mondial », déclarent dans un rare communiqué commun le Chinois Qu Dongyu, qui dirige l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur-général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Brésilien Roberto Azevedo, dirigeant de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Pour les trois organisations multilatérales traitant de santé, alimentation et commerce mondiaux, il est « important » d’assurer les échanges commerciaux, « en particulier afin d’éviter des pénuries alimentaires », indique leur texte commun reçu à Paris.

Malgré les informations faisant état de pénuries d’œufs, de matzah et d’autres denrées de base en Israël, le ministre de l’Economie Eli Cohen déclare à la radio de l’armée qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter

« Nous ne manquons pas de nourriture. Nous avons des provisions pour plusieurs mois ».

A LIRE : En mangeant local, Israël évitera la pénurie alimentaire redoutée – autorités

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...