Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Opération antiterroriste de Tsahal à Jénine : 7 morts et 9 blessés, selon l’AP

Les médias palestiniens parlent d'un médecin, d'un enseignant et d'un étudiant parmi les morts ; l'armée affirme que les soldats ont tiré sur des hommes armés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un bulldozer de l'armée israélienne avance dans une rue déserte lors d'un raid dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 21 mai 2024. (Crédit : Zain JAAFAR / AFP)
Un bulldozer de l'armée israélienne avance dans une rue déserte lors d'un raid dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 21 mai 2024. (Crédit : Zain JAAFAR / AFP)

Au moins sept Palestiniens ont été tués au cours d’une opération que l’armée israélienne a décrite comme une opération antiterroriste dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, mardi matin.

Dans une brève déclaration, les forces israéliennes ont indiqué qu’elles avaient commencé à opérer à Jénine et que les troupes avaient abattu plusieurs hommes armés.

Tsahal a déclaré que des détails supplémentaires seraient prochainement fournis.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a indiqué que sept Palestiniens avaient été tués lors du raid. Neuf autres ont été blessés, dont trois dans un état grave, a indiqué le ministère.

Wafa, l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne, a déclaré que parmi les morts figure un médecin, Usaeed Jabareen, qui travaillait comme chirurgien à l’hôpital gouvernemental de Jénine.

Un instituteur, Allam Jaradat, et un étudiant ont également été tués, a rapporté Wafa, citant le directeur de l’hôpital, Wissam Bakr.

La ville de Jénine est considérée comme un bastion des activités terroristes, et l’armée israélienne y mène régulièrement des opérations.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une frappe aérienne israélienne à Jénine a visé une salle de commandement appartenant à un réseau terroriste local et a éliminé un terroriste à l’origine du meurtre d’un Israélien, selon l’armée.

Depuis le 7 octobre, les troupes ont arrêté quelque 4 000 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 700 affiliés au groupe terroriste du Hamas. Selon le ministère de la santé de l’Autorité palestinienne, plus de 500 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période.

D’après les estimations de l’armée, la grande majorité des personnes tuées depuis le 7 octobre ont été abattues lors d’affrontements au cours de raids d’arrestations.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.