Rechercher

Opération Aube : Gilad Erdan fustige la réaction de l’envoyé onusien Tor Wennesland

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient avait exprimé sa "profonde préoccupation" pour la mort d'un chef terroriste du Jihad islamique

Le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan s'exprime lors d'un entretien avec l'Associated Press dans son bureau à Bnei Brak le jeudi 26 octobre 2017. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan s'exprime lors d'un entretien avec l'Associated Press dans son bureau à Bnei Brak le jeudi 26 octobre 2017. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, a vivement critiqué l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Tor Wennesland, après que ce dernier a publié une déclaration dans laquelle il exprimait sa préoccupation concernant le meurtre par Tsahal d’un haut commandant du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans le cadre du lancement de l’opération Aube.

« Alors que le Jihad islamique palestinien lance des missiles sur des civils israéliens, l’envoyé de l’ONU exprime sa ‘profonde préoccupation’ pour la neutralisation d’un terroriste de haut rang en amont d’une attaque imminente contre des Israéliens », a tweeté Erdan.

« Va-t-il également exprimer sa profonde inquiétude face à la neutralisation d’al-Zawahiri ? Erdan ajoute, faisant référence à l’assassinat par les États-Unis du chef d’Al-Qaïda plus tôt cette semaine.

Le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient avait en effet exprimé sa « profonde préoccupation » face à la violence en cours entre Israël et le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza.

« Je suis profondément préoccupé par l’escalade continue entre les militants palestiniens et Israël, y compris l’assassinat ciblé aujourd’hui d’un dirigeant du Jihad islamique palestinien à l’intérieur de Gaza », a-t-il déclaré dans une apparente condamnation de l’assassinat par Israël de Tayseer Jabari.

« Je suis profondément attristé par les informations selon lesquelles une enfant de cinq ans a été tuée dans ces frappes. Aucune attaque contre des civils ne peut être justifiée », a déclaré Wennesland.

« L’escalade continue est très dangereuse. Le lancement de roquettes doit cesser immédiatement et j’appelle toutes les parties à éviter une nouvelle escalade. »

« Les progrès réalisés dans l’ouverture progressive de Gaza depuis la fin de l’escalade de mai risquent de s’annuler, ce qui entraînera des besoins humanitaires encore plus importants à un moment où les ressources mondiales sont sollicitées et où le soutien financier international pour un nouvel effort humanitaire à Gaza ne sera pas facilement disponible. »

Capture d’écran de la vidéo du coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland. (YouTube)

« L’ONU est pleinement engagée avec toutes les parties concernées pour tenter d’éviter un nouveau conflit qui aurait des conséquences dévastatrices, principalement pour les civils. »

« La responsabilité incombe aux parties d’éviter que cela ne se produise. »

Le Qatar et le royaume de Jordanie ont aussi tenu Israël pour responsable.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...