Pays-Bas : Des élus réfléchissent à une protection supplémentaire pour les Israéliens
Rechercher

Pays-Bas : Des élus réfléchissent à une protection supplémentaire pour les Israéliens

Des fonctionnaires pressent les ministres pour adopter des mesures de sécurité après qu'un propriétaire de café ait appelé à tuer des Israéliens

Le café Bon Appetit à Bussum, aux Pays-Bas (Capture d'écran: Google Maps)
Le café Bon Appetit à Bussum, aux Pays-Bas (Capture d'écran: Google Maps)

Han Ten Broeke et Sjoerd Potters du parti populaire pour la liberté et la démocratie ont suggéré lors d’une requête parlementaire déposée jeudi avec le ministre du royaume des Affaires étrangères et son homologue chargé de l’Emploi et des Affaires sociales, d’instaurer une protection supplémentaire destinée aux touristes israéliens.

La requête est survenue après un appel lancé sur Facebook pour ‘descendre’ les touristes israéliens, par Younnes Ouaali, propriétaire d’un café et représentant du groupe néerlandais World Wild Relief de « secours mondial » pour se venger des attaques qui seraient perpétrées par Israël sur les Palestiniens.

« Quel conseil en matière touristique donne le gouvernement israélien pour désigner les Pays Bas ? Envisagez-vous des mesures supplémentaires pour la protection des touristes israéliens ? » ont demandé les législateurs aux ministres.

Les ministres ont deux semaines pour répondre. Les législateurs ont aussi demandé si la requête de Ouaali aura des répercussions sur World Wild Relief, un groupe d’aide international actif dans plusieurs pays. L’organisation dont le site web contient une carte dans laquelle le territoire d’Israël est étiqueté comme Palestine était injoignable.

Jeudi, invité sur le talk show populaire Pauvw en Wittman, Younnes a défendu comme non violente son idée de descendre les Israéliens.

« Je ne suis pas le problème, c’est l’État terroriste d’Israël qui l’est, » a affirmé Ouaali.

Ester Voet, ancienne directrice du CIDI et rédactrice en chef de l’hebdomadaire juif hollandais NIW a accusé l’émission de télévision de « faillite morale » en invitant Ouaali et pour avoir donné la parole à une personne qui incite à « la haine du juif. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...