Pays-Bas: un musée paiera les propriétaires d’une œuvre spoliée et la conservera
Rechercher

Pays-Bas: un musée paiera les propriétaires d’une œuvre spoliée et la conservera

La commission des restitutions estime que le droit du public d'avoir accès à ces œuvres culturellement importantes l'emporte sur les intérêts des propriétaires légitimes

Le "Christ et la Samaritaine au puit " de Bernardo Strozzi au Museum de Fundatie à Zwolle, aux Pays-Bas. (Crédit : Museum de Fundatie)
Le "Christ et la Samaritaine au puit " de Bernardo Strozzi au Museum de Fundatie à Zwolle, aux Pays-Bas. (Crédit : Museum de Fundatie)

AMSTERDAM (JTA) – Un musée néerlandais dédommagera les propriétaires légitimes d’une peinture pillée par les nazis, mais qu’il pourrait conserver, selon le gouvernement, parce que son exposition serait dans l’intérêt du public.

Le Museum de Fundatie de Zwolle a accepté de verser 240 000 dollars aux descendants des victimes juives de la Shoah qui ont vendu sous la contrainte le tableau de 1635 « Le Christ et la Samaritaine au puits » de Bernardo Strozzi, a rapporté lundi le Noordhollands Dagblad. Le tableau n’a pas été évalué, sa valeur est donc inconnue.

Le tableau, qui a été vendu par Richard Semmel de Berlin, est l’une des nombreuses œuvres d’art que le Comité des restitutions du gouvernement néerlandais a reconnues comme étant des œuvres d’art pillées. Le comité estime toutefois que les musées devraient être autorisés à conserver et à exposer les tableaux, car le droit du public à avoir accès à ces œuvres culturellement importantes l’emporte sur les intérêts des propriétaires légitimes.

Cette approche, qui est unique parmi les pays qui se disent intéressés à résoudre les problèmes de propriété des œuvres d’art pillées par les nazis, a exposé les Pays-Bas à une surveillance et à des critiques internationales.

Elle risque de « faire passer les Pays-Bas du statut de leader en matière de restitution d’œuvres d’art à celui de paria », ont écrit l’année dernière Anne Webber, experte en restitution, et Wesley Fisher, directeur de recherche de la Conférence sur les revendications matérielles juives contre l’Allemagne, dans un éditorial.

L’objet spolié le plus connu exposé aux Pays-Bas est « Peinture avec maisons » de Wassily Kandinsky, dont la valeur est estimée à 20 millions de dollars au moins. Le musée municipal d’Amsterdam, le Stedelijk, reconnaît que l’œuvre a été pillée mais n’a pas proposé d’indemniser les propriétaires légitimes, qui ont intenté un procès au musée et ont perdu.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...