Pays-Bas : un parti compare mesures anti-Covid et nazisme
Rechercher

Pays-Bas : un parti compare mesures anti-Covid et nazisme

Le message du Forum pour la démocratie a été publié en amont de la journée nationale de commémoration des victimes de la Shoah et de la libération de l'Allemagne nazie

Le Musée national de la Shoah des Pays-Bas à Amsterdam. (Crédit : Luuk Kramer/Avec l'aimable autorisation du Quartier culturel juif d'Amsterdam via JTA)
Le Musée national de la Shoah des Pays-Bas à Amsterdam. (Crédit : Luuk Kramer/Avec l'aimable autorisation du Quartier culturel juif d'Amsterdam via JTA)

AMSTERDAM – Un parti conservateur néerlandais a suggéré, à l’occasion de la journée nationale de commémoration de la Shoah, que les mesures du COVID-19 ont compromis la libération du pays par les nazis.

Le message du Forum pour la démocratie, qui a suscité une vive réaction de la part des Juifs néerlandais, figure dans une bannière diffusée en ligne avant les 4 et 5 mai, journée nationale de commémoration des victimes de la Shoah et de la Seconde Guerre mondiale et journée de célébration de la libération de l’Allemagne nazie.

Dans ce qui s’apparente à une épitaphe, la bannière du Forum pour la démocratie se lit comme suit : « le 5 mai, nous nous souviendrons de 75 ans de liberté. 1945-2020. »

La bannière a été conçue pour ressembler au logo officiel et à la police de caractères de la Commission nationale des 4 et 5 mai, qui organise les événements de commémoration.

« Cette analogie du Forum pour la démocratie est inacceptable », a écrit le Conseil central juif des Pays-Bas, CJO, dans une déclaration. « Il est profondément offensant et inexcusable de faire des déclarations politiques sur le dos des victimes et de leurs proches la semaine des commémorations nationales. »

Les anti-vaccination et les théoriciens du complot en Europe et aux États-Unis établissent de plus en plus de parallèles entre la Shoah et les mesures anti-COVID-19 auxquelles ils s’opposent, comme les confinements en Hollande et dans le monde entier.

Mardi, une installation artistique comportant un grand miroir est placée dans le populaire parc Vondel d’Amsterdam dans le cadre des commémorations du 4 mai. Elle est installée à l’endroit où un panneau indiquant « interdit aux Juifs » avait été placé pendant l’occupation nazie.

Les nazis et leurs collaborateurs locaux ont tué au moins 75 % des quelque 140 000 Juifs qui vivaient aux Pays-Bas avant la Shoah – le taux de mortalité le plus élevé de l’Europe occidentale sous occupation nazie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...