Plus de 76 000 signatures pour arrêter Netanyahu au Royaume-Uni
Rechercher

Plus de 76 000 signatures pour arrêter Netanyahu au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique : Israël a le droit de réagir aux tactiques terroristes du Hamas

Le Premier ministre britannique David Cameron rencontre son homologue israélien Benjamin Netanyahu, le 12 mars 2014. (Crédit : Amit Shabi/POOL/Flash90)
Le Premier ministre britannique David Cameron rencontre son homologue israélien Benjamin Netanyahu, le 12 mars 2014. (Crédit : Amit Shabi/POOL/Flash90)

Plus de 76 000 personnes ont déjà signé une pétition ce mois-ci sur le site web du Parlement britannique appelant à l’arrestation du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour crimes de guerre présumés dans la bande de Gaza.

Netanyahu doit se rendre au Royaume-Uni pour une visite d’État en septembre.

Une pétition recueillant 100 000 signatures doit être soumise à débat au Parlement.

Le gouvernement britannique répond à la pétition en soulignant qu’en tant que Premier ministre en visite, Netanyahu a droit à « l’inviolabilité et à l’immunité complète de toute juridiction criminelle », et défend le droit d’Israël de répondre aux « tactiques terroristes du Hamas qui a tiré des roquettes sur Israël, construit de vaste tunnels pour kidnapper et assassiner, et a à plusieurs reprises refusé d’accepter les cessez-le-feu ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...