Pour la première fois, un rabbin a été déchu de son titre suite à des accusation de harcèlement sexuel
Rechercher

Pour la première fois, un rabbin a été déchu de son titre suite à des accusation de harcèlement sexuel

Le Grand Rabbinat a retiré le titre de rabbin à cause d’un "comportement indigne d’une personne ayant le statut de rabbin"

L'entrée de l'immeuble du grand rabbinat d'Israël à Jérusalem, en juillet 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'entrée de l'immeuble du grand rabbinat d'Israël à Jérusalem, en juillet 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une mesure sans précédent a été prise par le Grand Rabbinat d’Israël. Un rabbin a été déchu de sa certification rabbinique suite à des accusations l’accablant de harcèlement sexuel et de relations sexuelles inappropriées.

Selon un reportage diffusé mardi par la Deuxième chaîne, le rabbin, qui était responsable d’un conseil religieux de quartier dans une ville au nord d’Israël, a été déchu de son titre après une série de plaintes de harcèlement sexuel déposées à son encontre.

Le rabbin aurait également eu une liaison qui serait en contradiction avec la loi juive.

Le rabbin n’a pas été inculpé et l’enquête à son sujet a été clôturée par la police israélienne à cause d’un manque de preuves.

L’avocat du rabbin a réagi en disant qu’il ferait appel et qu’il pourrait également porter plainte pour diffamation.

« Nous avons reçu la décision du rabbinat aujourd’hui, et elle sera examinée en profondeur. Ces allégations ont été ravivées par plusieurs parties, certaines ayant à cœur leur propre intérêt, et ils en sont arrivés à cette décision. Cette décision ne répond à aucun critère de décision juridictionnelle, parce que le rabbin n’a pas eu l’occasion de fournir des preuves en sa faveur. Il est donc de notre avis que cette décision doit être amenée en appel, et peut-être même que nous porterons plainte pour diffamation. »

Le nom du rabbin n’a pas été dévoilé par les médias.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...