Raanana : des Juifs profanent une synagogue avec leur propre sang
Rechercher

Raanana : des Juifs profanent une synagogue avec leur propre sang

Deux adolescents juifs auraient peint avec leur propre sang des symboles antisémites sur des mezouzot ; ils affirment avoir agi par ennui

Photo illustrative d'une mezuza brisée (Chen Leopold/Flash90)
Photo illustrative d'une mezuza brisée (Chen Leopold/Flash90)

Deux adolescents juifs ont été arrêtés mardi pour avoir souillé une synagogue de Raanana avec des graffitis antisémites et vandalisé le bâtiment au cours du week-end.

Les deux jeunes auraient déchiré des mezouzot devant les portes de la synagogue Ahavat Reim de la ville. Les mezuzot sont des morceaux de parchemin contenant des versets bibliques placés à l’intérieur de boîtes décoratives apposées sur le seuil des portes des foyers et des commerces juifs.

Les vandales présumés, des Juifs, ont peint des croix et des croix gammées sur les morceaux de parchemin avec leur propre sang et ont plâtré le parchemin profané sur les murs de l’édifice de la synagogue.

Les résidents voisins ont dit à la police de Kfar Saba, qui enquête sur l’incident, que près d’une douzaine de mezuzot de leurs immeubles avaient également disparu ce jour-là, et ont rapporté avoir vu les deux jeunes de 17 ans dans le quartier à ce moment.

Les suspects, deux résidents de Raanana, ont dit à la police qu’ils avaient agi par ennui.

Le chef de la police de Kfar Saba a qualifié l’incident de « profanation abominable de symboles religieux » et déclaré que les autorités traitaient l’incident avec le plus grand sérieux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...