Réouverture solennelle du bar de la fusillade mortelle de Tel Aviv
Rechercher

Réouverture solennelle du bar de la fusillade mortelle de Tel Aviv

Endeuillés, voisins et maire de Tel Aviv ont rendu hommage aux victimes Alon Bakal et Shimon Ruimi mercredi soir

Le bar Simta, rue Dizengoff à Tel Aviv, a mis en place un mémorial pour les deux victimes de la fusilal de du nouvel an. Il a rouvert le 6 janvier 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Le bar Simta, rue Dizengoff à Tel Aviv, a mis en place un mémorial pour les deux victimes de la fusilal de du nouvel an. Il a rouvert le 6 janvier 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Le bar de Tel Aviv où deux personnes ont été tuées vendredi dans une fusillade a rouvert mercredi soir.

Aucune musique n’était jouée au bar Simta quand les premiers clients, y compris le maire de Tel Aviv Ron Huldai, sont entrés sur le lieu de la fusillade mortelle du jour du nouvel an.

Une cérémonie en mémoire des victimes, Alon Bakal, 26 ans, et Shimon Ruimi, 30 ans, qui ont été tués par un homme armé qui a calmement ouvert le feu avec une arme semi-automatique devant le Simta, a eu lieu plus tard mercredi soir.

« La douleur et le traumatisme que nous portons dans nos cœurs font parties de la vie quotidienne de ce pays », a déclaré Huldai, selon le site internet Maariv. Le maire a annoncé qu’il était venu pour encourager et soutenir l’équipe et les clients du Simta.

גאה בכם, תושבי העיר, על שהוכחתם פעם נוספת שהעיר ללא הפסקה לא עוצרת. מחלקת הביטחון, אגף הפיקוח וסל"ע חברו למשטרה ומתגברים…

Posted by ‎רון חולדאי‎ on Monday, 4 January 2016

« Nous avons eu de tels incidents dans le passé, et cette fois aussi nous allons le surmonter », a-t-il ajouté avant de rendre hommage aux habitants de Tel Aviv pour leur résilience.

« Nous allons continuer à vivre », a-t-il déclaré.

L’un des propriétaires de l’établissement, Dean Reichel, a déclaré à la Deuxième chaîne que lui et son partenaire se demandaient quand ils devaient rouvrir le bar, attendre la traditionnelle semaine de deuil juif pour l’un de leurs collègues tué dans l’attaque, ou rapidement se remettre au travail.

« Le but est de s’embrasser les uns les autres et de venir ensemble, parce que c’est ce que nous avons fait jusqu’à présent », a déclaré un des propriétaires du bar, selon Maariv.

לא ינצחו את העיר שלנו ✌🏼️ בהצלחה חברי הסימטא היקרים

Posted by Yuval Mani on Wednesday, 6 January 2016

Des douzaines de voisins et de passants sont aussi venus au Simta rendre hommage aux victimes.

Vendredi après-midi, Nashat Milhem, 29 ans, aurait ouvert le feu devant le bar avec une arme semi-automatique avant de fuir et de disparaitre. La police a également attribué mercredi soir à Milhem le meurtre d’un chauffeur de taxi bédouin, Amin Shaaban, survenu environ 60 minutes après l’attaque du Simta.

Des bougies allumées à la mémoire des victimes mortes et blessées lors de la fusillade de Tel Aviv (Crédit photo : Tomer Neuberg / Flash90))
Des bougies allumées à la mémoire des victimes mortes et blessées lors de la fusillade de Tel Aviv (Crédit photo : Tomer Neuberg / Flash90))

Depuis les attaques, Milhem, originaire d’Arara, dans le nord du pays, est resté introuvable.

Mercredi, la Deuxième chaîne a rapporté que les officiels de la sécurité israélienne pensaient de plus en plus que Nishat Milhem était en Cisjordanie, bien que les informations sur sa recherche restent soumises à un ordre de silence.

Bakal était gérant au Simta. Ruimi, un habitant d’Ofakim, dans le sud du pays, a été tué alors qu’il rejoignait des amis pour fêter un anniversaire au Simta. Sept autres personnes ont été blessées dans l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...