Rechercher

Reprise de la Marche des Vivants, peut-être la dernière en présence de survivants

L'événement annuel qui voit des milliers de personnes défiler d'Auschwitz à Birkenau est de retour après une interruption de 2 ans en raison du COVID

Yaakov Schwartz est le rédacteur adjoint de la section Le monde juif du Times of Israël

Une délégation de la Marche des vivants sur le site d'Auschwitz-Birkenau en Pologne le 5 mai 2016 (Crédit : Yossi Zeliger / FLASH90)
Une délégation de la Marche des vivants sur le site d'Auschwitz-Birkenau en Pologne le 5 mai 2016 (Crédit : Yossi Zeliger / FLASH90)

Après une interruption de deux ans en raison de la pandémie de COVID-19, la Marche des Vivants reprendra sa procession annuelle. Il est fort probable que ce soit la dernière fois que des survivants de la Shoah participeront à l’événement.

La Marche des Vivants de cette année devrait avoir lieu en Pologne le 28 avril – à l’occasion de Yom HaShoah, la Journée nationale du souvenir de la Shoah en Israël – et ne réunira que huit survivants de la Shoah. Soixante-dix survivants ont assisté à la dernière Marche des Vivants en personne en 2019.

« Au cours des dernières années, la Marche internationale des Vivants et le monde dans son ensemble ont perdu de nombreux survivants de la Shoah », ont déclaré la présidente de la Marche des vivants, Phyllis Greenberg Heideman, et le président, le Dr Shmuel Rosenman, dans une déclaration commune. « C’est presque la dernière occasion de marcher aux côtés des survivants de la Shoah. Il est de notre responsabilité de porter le flambeau de leur mémoire même face à la tragique guerre en cours en Ukraine. »

Comme il est très probable que ce soit la dernière année où les survivants assisteront à la marche annuelle, le thème de cette année sera de passer le flambeau à la prochaine génération, qui sera désormais responsable de la mémoire et de l’enseignement de la Shoah.

« A partir de maintenant, nous préserverons leur mémoire et nous exigerons que « jamais plus ne signifie jamais plus » », a déclaré Eitan Neishlos, petit-fils de la survivante de la Shoah Tamar Zisserman, qui a survécu aux fosses de la mort en Lettonie grâce à une famille chrétienne reconnue plus tard comme Juste parmi les Les nations.

« Ce devoir n’est pas un fardeau, c’est un privilège », a-t-il déclaré.

Eve Kugler est née à Halle, en Allemagne, et a vu les nazis prendre le pouvoir lorsqu’elle était enfant. Si Kugler a survécu à la guerre, de nombreux membres de sa famille ont été assassinés pendant la Shoah. Vivant maintenant au Royaume-Uni, Kugler a participé à la Marche des vivants de ces 10 dernières années.

« Nous, les survivants, devenons une race de plus en plus rare », a déclaré Kugler. « Cela devrait vous inquiéter plus que cela ne m’inquiète moi-même… parce que la haine du peuple juif et la négation de la Shoah sont toujours répandues. Si c’est ainsi que la mémoire de la Shoah est traitée – ou oserais-je dire abusée – alors que ceux qui l’ont subi sont encore là pour raconter notre histoire… alors à quel point ce sera pire quand les survivants ne seront plus qu’un lointain souvenir ? »

Plus de 2 000 participants, principalement d’Europe et d’Israël, devraient défiler cette année, bien qu’en raison de la guerre en cours dans l’Ukraine voisine, les organisateurs aient considérablement réduit l’ampleur de l’événement par rapport aux années précédentes, qui rassemblaient par le passé des dizaines de milliers de participants.

Des participants à la Marche des vivants au camp d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne, en cette journée où lsraël célèbre Yom HaShoah, la commémoration annuelle de la Shoah, le 2 mai 2019. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

« La Marche des Vivants ne restera pas indifférente aux nouvelles difficiles en provenance d’Ukraine, qui trouveront leur expression dans le cadre des événements du jour de la commémoration de la Shoah », a déclaré Rosenman.

La marche annuelle de 3,2 kilomètres d’Auschwitz à Birkenau se terminera par la cérémonie traditionnelle dans les vestiges du crématorium d’Auschwitz-Birkenau. En plus des huit survivants de la Shoah, les participants comprendront le maire de Jérusalem Moshe Lion, l’ancien grand rabbin israélien Yisrael Meir Lau, le chantre de Tsahal Shai Abramson et le chanteur israélien Harel Skaat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...