Rivlin a rencontré le Patriarche orthodoxe éthiopien
Rechercher

Rivlin a rencontré le Patriarche orthodoxe éthiopien

Abune Mathias Asratetsion était en visite à Jérusalem et a rappelé les liens profonds qui unissent les deux pays depuis trois siècles

Le président Reuven Rivlin et Abune Mathias Asratetsion (Crédit : autorisation du porte-parole du président)
Le président Reuven Rivlin et Abune Mathias Asratetsion (Crédit : autorisation du porte-parole du président)

Le président israélien Reuven Rivlin a accueilli lundi le patriarche éthiopien Abune Mathias Asratetsion qui était en visite en Israël.

Il était accompagné par l’ambassadeur éthiopien en Israël, et par les dirigeants de l’Eglise éthiopienne à Jérusalem.

Le président a salué le patriarche chaleureusement et a dit : « C’est un grand honneur de vous accueillir dans la ville de Dieu, dans la ville de Jérusalem. Les Juifs d’Ethiopie ont prié pendant près de 3 000 ans de revenir dans cette ville, et en même temps nous sommes très fiers d’avoir votre centre et votre communauté avec nous, ici, à Jérusalem ».

Le président a souligné : « Tous ceux qui adorent Dieu selon leurs croyances – qu’ils soient Chrétiens, Musulmans ou Juifs – tout le monde doit savoir qu’il n’y a qu’un seul Dieu pour tous les Hommes, et que les personnes qui déclarent la guerre au nom de la religion sont dangereuses pour toute l’humanité ».

Le Patriarche a remercié le président pour son accueil chaleureux et a noté, « La relation entre l’Éthiopie et Israël est l’une des plus anciennes rencontres religieuses et diplomatiques dans l’histoire du monde, qui remonte à trois siècles et demeure à ce jour. Chaque fois que nous venons en Terre Sainte, nous sommes conscients que nous suivons les traces de ceux qui sont venus avec la reine de Saba, venue à Jérusalem pour rencontrer le roi Salomon ».

Il a conclu : « Nos moines de Jérusalem ne sont pas seulement des représentants de l’Eglise orthodoxe éthiopienne. Ils maintiennent également le lien social, culturel et historique longtemps vécu entre les deux nations. Nous prions pour que Dieu nous aide dans les efforts d’Israël pour préserver la paix au Moyen-Orient – où plusieurs groupes ethniques et religieux minoritaires souffrent de persécutions violentes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...