Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Ryad octroie 250 millions de dollars pour aider le gouvernement yéménite

Le Yémen est en proie à une grave crise humanitaire causée largement par la guerre dans laquelle Ryad est impliqué ; cette somme fait parti du 1,2 milliard de dollars promis en août

Illustration : Des forces yéménites pro-gouvernment aux abords d'Hodeida, menant un combat pour reprendre la ville des mais des Houthis, le 10 novembre 2018. (Crédit : STRINGER/AFP)
Illustration : Des forces yéménites pro-gouvernment aux abords d'Hodeida, menant un combat pour reprendre la ville des mais des Houthis, le 10 novembre 2018. (Crédit : STRINGER/AFP)

L’Arabie saoudite a annoncé dimanche avoir versé 250 millions de dollars d’aide au gouvernement internationalement reconnu du Yémen, que le royaume du Golfe soutient dans sa guerre contre les Houthis.

Ce montant fait suite à une première tranche de 250 millions de dollars annoncée en août, lorsque Ryad s’est engagé à fournir 1,2 milliard de dollars pour réduire le déficit budgétaire du gouvernement et payer les salaires des fonctionnaires.

« La deuxième tranche destinée à aider à réduire le déficit budgétaire du gouvernement yéménite a été transférée à la Banque centrale du Yémen à Aden, pour un montant de 250 millions de dollars », a déclaré sur les réseaux sociaux Mohammed al-Jaber, l’ambassadeur saoudien à Aden.

Le gouvernement yéménite a déménagé à Aden, ville portuaire située sur la côte sud du Yémen, après que les Houthis, soutenus par l’Iran, se sont emparés de la capitale Sanaa en 2014.

En 2015, l’Arabie saoudite a mobilisé une coalition internationale destinée à chasser les rebelles. La guerre qui a suivi a fait des centaines de milliers de morts, soit lors des combats, soit à cause des pénuries provoquées par le conflit.

Un cessez-le-feu négocié par l’ONU en avril 2022 a entraîné une forte réduction des hostilités. La trêve a officiellement expiré six mois plus tard, mais les combats ont néanmoins diminué d’une manière générale.

Un accord de rapprochement surprise annoncé en mars 2023 entre l’Arabie saoudite et l’Iran a fait naître l’espoir d’un cessez-le-feu durable au Yémen, même si jusqu’à présent aucune avancée n’a été annoncée.

Les Houthis ont lancé ces derniers mois des attaques contre les navires au large du Yémen, affirmant soutenir les Palestiniens dans la bande de Gaza, où Israël est en guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Les forces américaines et britanniques ont lancé le mois dernier une série de frappes visant à réduire la capacité des Houthis à attaquer les navires transitant notamment par la principale route commerciale de la mer Rouge.

Des analystes ont averti que les tensions croissantes dans la région pourraient faire dérailler les efforts visant à négocier la paix au Yémen.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.