Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Smotrich menace de quitter la coalition si l’AP est impliquée à Gaza après la guerre

"J'espère que le Premier ministre et que le ministre de la Défense ne sont pas en train de nous tester", a dit le ministre d'extrême-droite des Finances

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'entretenant avec le ministre des Finances Bezalel Smotrich lors de la réunion du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 18 juin 2023. (Crédit : Amit Shabi)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'entretenant avec le ministre des Finances Bezalel Smotrich lors de la réunion du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 18 juin 2023. (Crédit : Amit Shabi)

Le ministre des Finances et leader du parti d’extrême-droite Hatzionout HaDatit Bezalel Smotrich a déclaré, lundi, qu’il s’opposait aux propositions qui permettraient à des responsables de l’Autorité palestinienne (AP) d’être impliqués dans la gouvernance à Gaza, dans l’après-guerre, et à toute décision qui autoriserait les Palestiniens à retourner dans le nord de la bande à ce stade.

Le chef d’extrême-droite a même laissé entendre qu’il quitterait le gouvernement si de tels accords étaient conclus, maintenant que les politiques antérieures à l’égard de Gaza – que son parti aurait été contraint d’accepter, a-t-il dit – avaient entraîné les atrocités du 7 octobre. Il faisait ainsi allusion aux politiques mises en œuvre par le Premier ministre Benjamin Netanyahu vis-à-vis du Hamas, au sein de l’enclave côtière, qui visaient à contenir au mieux le groupe terroriste.

« Les efforts visant à déterminer ces arrangements de manière unilatérale et en évitant toute délibération au cabinet de sécurité, en présence de tous les partenaires de coalition, ne fonctionneront pas », a dit Smotrich.

« Permettre le retour des citoyens gazaouis dans leurs habitations du nord de la bande, à ce stade, est de la folie et ce n’est pas une décision que le ministre de la Défense peut prendre lui-même », a-t-il continué.

Il a aussi rejeté le plan hypothétique qui entraînerait le retour des « officiels palestiniens » dans le système de gouvernance à Gaza, estimant qu’il était « inacceptable » et « sans aucune mesure avec les déclarations faites par le Premier ministre ces derniers jours – et avec, c’est une certitude, l’avis de la majorité du public israélien et des ministres du cabinet. »

Smotrich faisait référence à des informations transmises par le quotidien Israel Hayom qui a fait savoir que Netanyahu songeait à la possibilité de s’appuyer sur les officiels de l’AP qui vivent à Gaza pour mettre en place une instance administrative sur le territoire, après la première phase de la guerre.

Smotrich a ajouté qu’il demande « une discussion en profondeur » sur les arrangements qui seront pris concernant la gouvernance à Gaza à la fois par écrit et oralement « depuis très longtemps », réclamant également que les décisions sur le sujet soient prises conjointement.

« J’espère que le Premier ministre et que le ministre de la Défense ne sont pas en train de nous tester et qu’ils ne nous présenteront pas des faits accomplis dont nous n’avons pas fait partie », a poursuivi Smotrich. C’était la deuxième fois en l’espace d’une journée qu’il menaçait de quitter le gouvernement si des politiques auxquelles il s’oppose sont adoptées.

« Après tant d’années où nous avons été forcés d’être signataires, contre notre gré, de politiques auxquelles nous nous opposons totalement et qui, entre autres, ont entraîné le massacre atroce qui a été commis par le Hamas contre des citoyens israéliens à Simhat Torah, nous ne répèterons pas les erreurs du passé et nous ne participerons pas à l’affaiblissement de nos avancées dans la guerre obtenues jusqu’à présent au prix du sang précieux des meilleurs de nos fils. »

Netanyahu avait écrit sur X, peu après les propos tenus par Smotrich : « Je ne permettrai pas au Hamastan d’être remplacé par le Fatahstan ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.