Suède : Agression d’un non-Juif qui portait la kippa en signe de solidarité
Rechercher

Suède : Agression d’un non-Juif qui portait la kippa en signe de solidarité

La victime a été agressée dans la rue par plusieurs hommes et qualifiée de "bâtard juif" ; il y a eu une recrudescence des attaques antisémites en Europe ces dernières semaines

Photo d'illustration : Des voitures de police stationnées sur une place de la ville suédoise de Vetlanda, en Suède, le 4 mars 2021. (Crédit : Jonathan NACKSTRAND / AFP)
Photo d'illustration : Des voitures de police stationnées sur une place de la ville suédoise de Vetlanda, en Suède, le 4 mars 2021. (Crédit : Jonathan NACKSTRAND / AFP)

JTA — Un non-Juif qui portait la kippa dans la ville de Gothenburg, en Suède, a été agressé par plusieurs hommes et qualifié de « bâtard juif » par au moins l’un d’entre eux, selon un témoin.

Cet incident survenu mercredi dernier « s’est produit très rapidement », a confié le témoin au quotidien Dagen Nyheter qui a publié un article à ce sujet dans son édition de jeudi.

« Il n’a eu aucune chance de se défendre », a continué le témoin qui serait lié à la victime présumée, dont l’identité n’a pas été révélée.

La police a ouvert une enquête sur l’agression qui a eu lieu dans l’après-midi dans le centre de Gothenburg, une ville portuaire de plus de 500 000 habitants.

En 2015, un journaliste suédois qui n’était pas Juif avait été agressé à Malmo, une autre ville portuaire située à environ 240 kilomètres de Gothenburg. Il portait à ce moment-là une kippa dans la rue pour enquêter sur les attitudes adoptées à l’égard des membres de la communauté juive du pays.

Les groupes de veille et les responsables des communautés juives font part d’une recrudescence des incidents antisémites dans toute l’Europe depuis le début des combats intenses entre Israël et le Hamas, au début du mois.

Un cessez-le-feu qui a été signé le 21 mai a mis un terme aux onze jours de combats, mais les incidents antisémites semblent encore se produire à un taux élevé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...