Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Suède: Un panneau de l’Eurovision, dans la ville hôte de Malmö, recouvert de graffitis anti-Israël

De la peinture rouge recouvre un panneau d'affichage, en signe de protestation contre les morts palestiniens de la guerre Israël/Hamas ; « Libérez Gaza », a été écrit en bas du panneau

De la peinture rouge a été projetée sur un panneau publicitaire pour l'Eurovision en signe de protestation contre Israël, à Malmö (Suède), le 11 mars 2024. (Crédit : Capture d’écran SVT ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)
De la peinture rouge a été projetée sur un panneau publicitaire pour l'Eurovision en signe de protestation contre Israël, à Malmö (Suède), le 11 mars 2024. (Crédit : Capture d’écran SVT ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

A Malmö, en Suède, un grand panneau publicitaire pour l’Eurovision a été vandalisé en guise de protestation contre la participation d’Israël au prochain concours de chanson qu’accueillera prochainement la ville.

Le panneau d’affichage numérique a été aspergé de peinture rouge tôt dans la journée de lundi, en signe de condamnation du nombre de morts palestiniens dans la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l’attaque dévastatrice du groupe terroriste au pouvoir à Gaza le 7 octobre 2023.

Une grosse tache de peinture masque la partie du panneau sur lequel on pouvait lire « Unis par la musique », le slogan de l’Eurovision.

Au pied du panneau, « Libérez Gaza » a été écrit à la bombe de peinture rouge.

Selon la chaîne de télévision publique suédoise, l’acte de vandalisme n’avait pas été signalé à la police, qui a ouvert une enquête le lendemain matin.

Depuis des mois, Israël fait face à une campagne de boycott destinée à le faire exclure du concours de chant, ce à quoi l’Union européenne de radio-télévision se refuse, rappelant que la chaine publique Kan réunissait tous les critères pour y prendre part, et que le concours, apolitique, faisait s’affronter des chaines publiques, et non des gouvernements.

Plusieurs pays ont annoncé leur intention de boycotter la compétition en signe de protestation, si Israël était autorisé à concourir, mais jusqu’à présent, aucun pays ne s’est retiré de la compétition.

Dimanche, Israël a fait connaitre la chanson qui le représentera finalement au concours, cette année, intitulée « Hurricane » : la première proposition avait été disqualifiée par les organisateurs car considérée comme trop politique.

L’Israélienne Eden Golan participera à la deuxième demi-finale à Malmö le 9 mai prochain, Kan ayant obtenu de l’UER de ne pas organiser de répétition générale le jour de Yom Hsshoah, journée de commémoration de la Shoah en Israël, quelques jours avant cette date.

Selon les cotes de paris, souvent fiables en la matière, Israël est actuellement classé 8e sur 37, sans doute soutenu par certains pays européens en raison de sa guerre contre le Hamas.

A deux mois du concours, le favori est le Croate Baby Lasagna, avec sa chanson « Rim Tim Tagi Dim ».

Amy Spiro a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.