« Terroristes en costumes » : Le nouveau rapport présenté par Gilad Erdan
Rechercher

« Terroristes en costumes » : Le nouveau rapport présenté par Gilad Erdan

Un rapport se penche sur les liens entre les groupes terroristes et certaines ONG pro-BDS, parfois soutenues par les pays européens

Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan assiste à une réunion du comité à la Knesset, le 14 novembre 2017. (Flash90)
Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan assiste à une réunion du comité à la Knesset, le 14 novembre 2017. (Flash90)

Le ministère des Affaires stratégiques a émis dimanche un rapport qui, a-t-il annoncé, détaille plus de 100 cas de liens existant entre les organisations terroristes palestiniennes et des groupes faisant la promotion du mouvement BDS (boycotts, divestment and sanctions) anti-israélien.

Le rapport, intitulé « les terroristes en costume », accuse le Hamas et le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) d’avoir placé un certain nombre de leurs membres au sein d’ONG pro-BDS, notamment certains ayant été emprisonnés pour meurtre.

Le ministère a précisé que les ONG mentionnées dans le rapport ont bénéficié de soutien financier de la part des pays européens.

« Les groupes terroristes et la campagne de boycott anti-israélienne se sont unis dans leur objectif d’éradiquer Israël de la carte. Les groupes terroristes considèrent le boycott comme une tactique complémentaire aux attentats terroristes », a déclaré le ministre des Affaires stratégiques Gilad Erdan lors d’une conférence de presse.

« Je recommande vivement à toutes les institutions gouvernementales et financières d’enquêter sur les activités de ces organisations BDS et à mettre immédiatement un terme aux financements et aux soutiens qu’elles peuvent leur apporter », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...