Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Tsahal arrête 3 membres du Hamas dans son premier raid en deux mois à Jénine

Les trois hommes seraient responsables de plusieurs fusillades et attentats à la bombe en Cisjordanie ; l'un aurait lancé des roquettes sur des implantations et des villes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Jeeps de l'armée israélienne alors que l'armée commence une opération dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 3 juillet 2023 (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Jeeps de l'armée israélienne alors que l'armée commence une opération dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 3 juillet 2023 (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

L’armée israélienne a arrêté trois membres du groupe terroriste palestinien Hamas lors d’un raid dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, lundi matin, marquant la première entrée ouverte des forces dans le camp depuis une opération majeure menée dans la région il y a deux mois.

Dans une déclaration commune, l’armée israélienne, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et la police des frontières ont déclaré que les troupes étaient entrées dans le camp et avaient arrêté Abdallah Hassan Mohammed Sobeh, Ward Sharim et Mus’ab Ja’aydah.

Les responsables de la sécurité ont déclaré que Sobeh, un membre important du Hamas originaire du village de Burqin en Cisjordanie – proche de Jénine – était recherché par Israël depuis des mois pour son implication dans une série d’attentats.

Sobeh est accusé d’avoir participé à des fusillades, à des attentats à la bombe artisanale, à des attaques au véhicule piégé et à des tirs de roquettes improvisées sur des implantations situées en Cisjordanie et sur des villes israéliennes à partir de la région de Jénine.

Un groupe se faisant appeler le bataillon Al-Ayyash – lequel semble avoir été baptisé du nom d’un artificier connu du Hamas et tué par Israël – a affirmé avoir lancé plusieurs roquettes sur des implantations et des villes du nord d’Israël au cours des derniers mois, en diffusant des images de ces tentatives, pour la plupart infructueuses.

Des sources militaires ont décrit Sobeh comme l’un des hommes les plus recherchés par l’establishment de la défense, l’armée essayant depuis longtemps de l’appréhender. Ces mêmes sources ont précisé qu’il était à l’origine d’attaques majeures, dont des tirs de roquettes ces derniers mois et un attentat raté à la voiture piégée près de l’implantation de Mevo Dotan l’année dernière.

Les deux autres suspects, Sharim et Jaaydah, ont participé à des fusillades en Cisjordanie et planifiaient d’autres attaques, selon le communiqué.

Tsahal a déclaré que ses troupes avaient ouvert le feu sur les tireurs recherchés alors qu’ils tentaient de s’enfuir d’un bâtiment à l’arrivée des forces. L’un des tireurs palestiniens a reçu une balle dans la jambe et a été grièvement blessé. Il a été transporté par hélicoptère à l’hôpital Rambam de Haïfa.

Un fusil d’assaut appartenant à l’un des Palestiniens a été saisi, a indiqué Tsahal.

Tsahal a déclaré que les troupes ont également répondu par des tirs réels contre des Palestiniens qui ont ouvert le feu sur les forces présentes dans la zone, et contre des émeutiers palestiniens qui leur jetaient des pierres.

Une branche locale du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a déclaré que ses combattants avaient ouvert le feu sur les forces israéliennes à la périphérie du camp.

L’armée a également utilisé un drone suicide dans le camp de réfugiés de Jénine contre un groupe d’hommes armés palestiniens.

Les images de l’épave du drone qui s’est écrasé, publiées par les médias palestiniens, montrent des parties d’une munition Rafael SPIKE FireFly, que les forces israéliennes ont déjà utilisée par le passé.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP), quatre personnes ont été légèrement blessées par des tirs israéliens dans la zone et ont été transportées dans des hôpitaux proches.

Aucun soldat israélien n’a été blessé au cours de l’opération.

La dernière fois que Tsahal est entré dans le camp de Jénine remonte au début du mois de juillet, pour une incursion majeure qui a duré deux jours et qui visait la branche locale du Jihad islamique, ainsi que d’autres groupes armés plus petits.

Au cours de cette campagne, à laquelle ont participé plus de 1 000 soldats au sol et l’armée de l’air, Tsahal a déclaré que les forces avaient localisé et démoli au moins huit sites de stockage d’armes, six laboratoires d’explosifs contenant des centaines de dispositifs amorcés, trois salles de guerre utilisées par les tireurs d’élite palestiniens pour observer l’armée israélienne, ainsi que d’autres « infrastructures terroristes ».

Les responsables de la Santé palestiniens ont déclaré qu’entre le 3 et le 5 juillet, 14 personnes avaient été tuées et plus de 100 blessées par les frappes aériennes israéliennes et les affrontements avec l’armée israélienne.

Selon Tsahal, tous les Palestiniens tués étaient engagés dans les combats, mais il y a eu des non combattants parmi les blessés.

Un soldat de Tsahal a été tué par un « tir ami » alors que les troupes commençaient à se retirer de Jénine.

Depuis cette opération, l’armée israélienne a poursuivi ses opérations à Jénine, la ville adjacente au camp de réfugiés du même nom, y compris à la fin du mois de juillet, mais elle a évité toute incursion dans le camp.

Des Palestiniens marchent sur une route endommagée dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 5 juillet 2023, après le retrait de l’armée israélienne de ce bastion terroriste. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)

On assiste depuis un an et demi à une recrudescence des violences en Cisjordanie, avec une augmentation des tirs palestiniens contre des civils et des troupes israéliennes, des arrestations quasi quotidiennes par l’armée et une augmentation des attaques de représailles contre les Palestiniens par des habitants d’implantations juives extrémistes.

Selon les nouveaux chiffres fournis jeudi par l’establishment de la défense, les forces de sécurité ont mené plus de 2 000 opérations d’arrestation en Cisjordanie et déjoué plus de 470 attaques terroristes depuis le début de l’année.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.