Un adolescent palestinien qui jetait des cocktails Molotov tué par l’armée israélienne
Rechercher

Un adolescent palestinien qui jetait des cocktails Molotov tué par l’armée israélienne

L’armée a indiqué que les soldats ont ouvert le feu sur un groupe qui jetait des cocktails Molotov sur l’implantation de Beit El

Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Un adolescent Palestinien a été tué jeudi par des tirs de soldats israéliens en Cisjordanie et trois autres personnes ont été sérieusement blessées.

Selon l’armée israélienne, les soldats israéliens ont ouvert le feu sur un groupe qui, après être sorti d’une voiture, a jeté des cocktails Molotov sur l’implantation d’Eli, près de Ramallah. Elle n’a pas confirmé le décès.

« Des suspects ont jeté des bombes incendiaires contre l’implantation » et les soldats ont riposté, a-t-elle dit.
« Les tirs ont été confirmés et la voiture s’est enfuie », a ajouté l’armée dans son communiqué.

L’agence de presse palestinienne Maan a identifié le jeune Palestinien comme Mahmoud Ibrahim Hattab, âgé de 17 ans.

Une photo de Hattab tenant une arme circule dans les réseaux sociaux.

Maan a cité le ministère palestinien de la Santé qui a annoncé que trois autres Palestiniens ont été soignés à l’hôpital de Ramallah pour des blessures graves.

Selon Maan, les 4 Palestiniens ont été touchés à la tête et la poitrine.

Une photo montrant un cocktail molotov jeté sur l'implantation de Beit El, selon l'armée israélienne, le 23 mars 2017 (Crédit : Unité des porte-parole de l'armée)
Une photo montrant un cocktail molotov jeté sur l’implantation de Beit El, selon l’armée israélienne, le 23 mars 2017 (Crédit : Unité des porte-parole de l’armée)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...