Un chercheur israélien découvre un arbuste pour traiter le diabète
Rechercher

Un chercheur israélien découvre un arbuste pour traiter le diabète

Des travaux sont en cours pour isoler l'ingrédient actif qui réduit le niveau de sucre dans le sang et pouvoir commercialiser un médicament

Le Chiliadenus Iphionoides, un arbuste du Moyen-Orient qui s'est révélé être efficace dans le traitement du diabète.  (CC BY-SA Eitan F., Wikimedia Commons)
Le Chiliadenus Iphionoides, un arbuste du Moyen-Orient qui s'est révélé être efficace dans le traitement du diabète. (CC BY-SA Eitan F., Wikimedia Commons)

Des chercheurs israéliens ont découvert qu’une plante poussant en Israël, ainsi que dans d’autres parties du Moyen-Orient, peut être efficace pour traiter le diabète.

Le docteur Jonathan Gorelick, du Centre de recherche et de développement de Judée, présentera jeudi les résultats de son étude sur le Chiliadenus iphionoides (sharp varthemia), un arbuste aromatique qui pousse en Israël et dans le Moyen-Orient, à la 25e Conférence d’études de Judée et Samarie qui se tiendra à l’université d’Ariel.

Gorelick et son équipe, qui avaient publié les résultats de leur étude en octobre 2011 dans le Journal of Ethnopharmacology, ont constaté que la consommation de la plante à fleurs jaunes augmentait l’assimilation du sucre dans le muscles squelettiques et les cellules adipeuses et avait réduit le niveau de sucre dans le sang des animaux.

Selon le docteur Gorelick, alors que de nombreuses plantes avaient traditionnellement été utilisées pour traiter le diabète, seuls quelques unes avaient connu le succès – en tant que médicaments commercialisables. Son équipe de recherche travaille à l’isolement de l’ingrédient actif dans l’arbuste, afin qu’il puisse être transformé en un traitement accessible pour les patients diabétiques.

Le Centre de recherche et de développement de Judée, qui est situé au moshav Carmel, dans le conseil régional de Hébron, en Cisjordanie, encourage la recherche et le développement industriel de produits, technologies, brevets et inventions pour des applications commerciales.

Il est parrainé académiquement par l’université Ben Gourion du Néguev.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...