Rechercher

Un drone russe abattu par l’Ukraine serait de fabrication israélienne

Le drone de reconnaissance Forpost de Moscou est produit sous licence de l’Israël Aerospace Industries ; ces licences auraient été vendues à la Russie en 2015

Un drone russe Forpost. (Crédit : Ministère russe de la Défense)
Un drone russe Forpost. (Crédit : Ministère russe de la Défense)

Ces derniers jours, des photos ont circulé sur les réseaux sociaux, affirmant que des débris d’un drone russe abattu en Ukraine étaient de fabrication israélienne.

Les photos, dont l’authenticité n’a pas été vérifiée, montrent les débris d’un drone Forpost, ainsi qu’une plaque portant le sigle d’Israel Aerospace Industries (IAI).

Le Forpost est un drone de reconnaissance, produit par la Russie sous licence et basé sur le Searcher d’IAI. Ces licences ont été vendues à la Russie en 2015, et plusieurs dizaines de ces drones seraient actuellement opérés par cette dernière.

Le Searcher israélien est considéré comme un modèle relativement ancien, développé dans les années 1980.

La question de l’utilisation par la Russie d’armements liés à Israël est un sujet pour le moins sensible, vu les demandes persistantes de l’Ukraine à l’État juif de lui fournir une aide militaire afin de repousser l’invasion russe du pays.

Israël a fourni de l’aide humanitaire à l’Ukraine, dont 100 tonnes d’équipements médicaux et de protection contre le froid transportés par avion depuis l’aéroport Ben Gurion la semaine dernière. Cependant, Israël cherche à maintenir de bonnes relations avec l’Ukraine et la Russie, car cette dernière maintient une présence militaire en Syrie et tente de négocier le retour de l’Iran à l’accord nucléaire de 2015.

L’Ukraine a imploré Israël publiquement pour qu’il lui fournisse des équipements de protection, mais n’a pas obtenu gain de cause jusqu’à présent.

Un reportage de la Douzième chaîne a révélé vendredi que Jérusalem avait commencé à prendre en considération les demandes ukrainiennes concernant certains équipements défensifs, notamment des casques et des gilets pare-balles.

Plus tôt dans la journée de vendredi, l’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, a déclaré que le président ukrainien Volodymyr Zelensky « ne comprenait pas » le refus d’Israël de fournir des équipements défensifs, et a accusé les dirigeants israéliens de ne pas en faire assez pour aider l’Ukraine en refusant de lui fournir une aide défensive, d’absorber les réfugiés et en n’adoptant pas de position claire contre la Russie.

L’ambassadeur en Ukraine en Israël Yevgen Korniychuk, lors d’une conférence de presse sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine à Tel Aviv, le 11 mars 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni‎‏/Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...