Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Un élu républicain US déclare que son soutien à un message antisémite a été mal interprété

Sans s'excuser et reprochant à ses détracteurs de l'avoir mal compris, Mike Collins, élu de Géorgie, affirme qu'il soutenait l'article partagé et non le judaïsme de la cible de ce dernier

Mike Collins participant aux débats du second tour de l'élection primaire républicaine du 10e district du Congrès de Géorgie, à Atlanta, le 6 juin 2022. (Crédit : Brynn Anderson/AP Photo/Dossier)
Mike Collins participant aux débats du second tour de l'élection primaire républicaine du 10e district du Congrès de Géorgie, à Atlanta, le 6 juin 2022. (Crédit : Brynn Anderson/AP Photo/Dossier)

WASHINGTON – JTA – Le représentant américain Mike Collins, un républicain de Géorgie, a déclaré, après avoir semble-t-il soutenu et amplifié une publication antisémite sur X, qu’il avait été mal compris.

Dimanche, un utilisateur de X appelé « GarbageHuman », connu pour son contenu raciste et antisémite, a partagé un article du New York Post critiquant la journaliste Maura Judkis pour sa complaisance à l’égard de la criminalité. Le post de GarbageHuman sur l’article signalait aux abonnés que Judkis est Juive.

Quelques heures plus tard, Collins a répondu au message de GarbageHuman en écrivant : « Je n’y ai jamais réfléchi ». La réponse a suggéré que Collins signalait également l’identité juive de Judkis.

Collins et son bureau n’ont pas répondu aux demandes de renseignements de la Jewish Telegraphic Agency. Judkis n’a pas répondu à une demande de commentaire par courriel et son compte X n’est plus visible publiquement.

Lundi après-midi, à la suite de réactions négatives, notamment de la part de législateurs de l’État de Géorgie, Collins a écrit sur X qu’il n’avait pas eu l’intention de renforcer l’antisémitisme. Au contraire, il voulait approuver le message de l’article du New York Post. Il ne s’est pas excusé et a reproché à ses détracteurs de l’avoir mal compris.

« Je suppose que le fait de souligner qu’une journaliste du Washington Post excusant le crime parce qu’elle croit que les États-Unis sont sur une ‘terre volée’ fait d’elle une ordure est antisémite ? Vous voyez tous des choses qui n’existent pas », a-t-il écrit.

Collins se vante de gérer lui-même son compte X, qui a déjà viré à la limite du ridicule. L’année dernière, alors que les Républicains étaient en crise et ne parvenaient pas à élire un président de la Chambre, il avait mené une fausse campagne. « Les communiqués de presse ne sont plus d’actualité, les mèmes sont d’actualité », pouvait-on lire dans son programme factice.

Par le passé, il a attiré l’attention sur ses publications. Le mois dernier, il a écrit qu’un immigrant sans papiers qui avait été arrêté pour avoir vraisemblablement tabassé un officier de police devrait être jeté d’un hélicoptère. X a supprimé le message et lui a interdit l’accès à son compte pendant un certain temps.

« Ou nous pourrions lui acheter un billet sur Pinochet Air pour un retour gratuit en hélicoptère », peut-on lire dans le message, en référence aux « vols de la mort » du dictateur chilien Augusto Pinochet, au cours desquels les dissidents politiques étaient tués en étant jetés d’un hélicoptère.

Lorsque son compte X a été rétabli, Collins a écrit : « Je suis de retour ???? » « Ne jamais supprimer. Ne jamais se rendre. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.