Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Un footballeur algérien sera jugé en France pour un post appelant à la mort de Juifs

Le prédicateur Mahmoud Al Hasanat appelle Dieu à envoyer "un jour noir sur les juifs" et à "accompagner la main" des habitants de Gaza s'ils "jettent la pierre"

Youcef Atal, joueur de l’équipe nationale algérienne et de l’OGC Nice, avec une écharpe sur laquelle il est inscrit "Palestine will be free". (Crédit : Youcef Atal/Instagram)
Youcef Atal, joueur de l’équipe nationale algérienne et de l’OGC Nice, avec une écharpe sur laquelle il est inscrit "Palestine will be free". (Crédit : Youcef Atal/Instagram)

Le joueur de l’OGC Nice Youcef Atal sera jugé le 18 décembre pour provocation à la haine à raison de la religion après une publication liée au conflit entre Israël et le mouvement terroriste palestinien Hamas, a annoncé vendredi le parquet de Nice.

Le défenseur international algérien de 27 ans, qui avait été placé en garde à vue jeudi, a été déféré au parquet vendredi et convoqué devant le tribunal correctionnel de Nice.

Dans l’attente du jugement, il est sous contrôle judiciaire avec une caution de 80 000 euros et interdiction de quitter le territoire national, sauf pour des motifs liés à son activité de footballeur professionnel.

Quelques jours après l’attaque barbare sans précédent du Hamas le 7 octobre et le début des représailles israéliennes dans la bande de Gaza, il avait provoqué un tollé en partageant sur son compte Instagram la vidéo d’un prédicateur s’émouvant d’abord du sort des enfants de Gaza, puis tenant des propos virulents contre Israël. Il l’avait rapidement supprimée en présentant des excuses.

Selon un communiqué du parquet vendredi, dans cette vidéo, le prédicateur Mahmoud Al Hasanat appelle Dieu à envoyer « un jour noir sur les juifs » et à « accompagner la main » des habitants de Gaza s’ils « jettent la pierre ».

Le 16 octobre, le parquet, saisi par le préfet des Alpes-Maritimes, Hugues Moutouh, et par le maire de Nice, Christian Estrosi, avait ouvert une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme et pour incitation à la haine à raison de la religion. A l’issue de l’enquête, seul le second chef a été retenu.

Le maire de Nice Christian Estrosi prononce un discours lors d’une marche contre l’antisémitisme à Nice, le 12 novembre 2023. (Crédit : Valery HACHE / AFP)

Contacté par l’AFP, l’avocat du joueur n’a pas souhaité commenter une procédure en cours.

La Licra (Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme) et l’Observatoire juif de France se sont portés parties civiles.

Peu après l’ouverture de l’enquête, Youcef Atal a été suspendu jusqu’à nouvel ordre par son club.

En dépit des excuses du joueur, l’OGC Nice avait expliqué son choix « compte tenu de la nature de la publication partagée et de sa gravité ».

La commission de discipline de la LFP lui a pour sa part infligé sept matchs de suspension.

Youcef Atal était en revanche titulaire avec l’Algérie lorsque le scandale a éclaté et il l’était encore pour les deux matches de qualification pour la Coupe du Monde remportés contre la Somalie le 16 novembre (3-1) et au Mozambique dimanche (2-0).

Son coéquipier en équipe nationale Sofiane Feghouli lui a apporté son soutien vendredi sur X (ex-Twitter) : « Force Youcef Atal, il a retiré son post, il a dit qu’il était désolé pour la fin de la vidéo qu’il n’avait pas vue, subit une mise à l’écart, puis une suspension et maintenant une GAV. Faudrait que la justice se concentre sur les inutiles des plateaux TV qui sèment la haine ».

Originaire de la région de Tizi-Ouzou, en Kabylie (Algérie), Youcef Atal a joué dans plusieurs clubs d’Alger avant de partir en 2017, à 21 ans, pour Courtrai (Belgique), puis de s’installer à Nice à l’été 2018.

Défenseur latéral droit rapide et offensif, il est un élément important de l’équipe de Nice, malgré des blessures récurrentes qui l’ont empêché de se montrer régulier au plus haut niveau.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.