Un garde-frontière suspendu après avoir pris le vélo d’une Palestinienne de 8 ans
Rechercher

Un garde-frontière suspendu après avoir pris le vélo d’une Palestinienne de 8 ans

B’Tselem publie une vidéo de l’incident arrive à Hébron fin juillet ; le ministère de la Justice va enquêter

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un garde-frontière a été suspendu mardi après avoir été filmé en train de prendre le vélo d’une petite fille palestinienne puis de le placer dans des buissons de Hébron à la fin du mois dernier, a annoncé un porte-parole de l’association.

Dans la vidéo, qui a été publiée lundi par l’organisation de défense des droits de l’Homme de gauche B’Tselem, Anwar Burqan, 8 ans, peut être vue près de son vélo pendant qu’elle parle à un garde-frontière dont le nom n’a pas été cité.

Pendant qu’ils parlent, le policier semble immobiliser le vélo avec son pied, avant qu’un autre garde-frontière n’arrive, et que les deux hommes ne renvoient la petite fille, en larmes.

Une fois que Burqan a quitté la zone, le deuxième garde-frontière prend le vélo et s’éloigne avec. La vidéo revient ensuite sur le premier garde-frontière qui peut être vu en train de chasser d’autres enfants.

Selon B’Tselem, le deuxième garde-frontière a jeté le vélo dans des buissons, mais cela n’apparaît pas dans la vidéo. Cependant, il aurait apparemment mis le vélo dans les buissons et peut être vu en train de le couvrir de branchages avant de s’éloigner.

Dans une vidéo publiée par l'association de défense des droits de l'Homme de gauche B'Tselem, un garde-frontière semble prendre le vélo d'une petite fille palestinienne de 8 ans et le cacher dans des buissons, à Hébron, le 25 juillet 2016. (Crédit : capture d'écran B'Tselem)
Dans une vidéo publiée par l’association de défense des droits de l’Homme de gauche B’Tselem, un garde-frontière semble prendre le vélo d’une petite fille palestinienne de 8 ans et le cacher dans des buissons, à Hébron, le 25 juillet 2016. (Crédit : capture d’écran B’Tselem)

Le chef de la police des frontières, Yaakov Shabtai, a déclaré dans un communiqué suite à une enquête préliminaire, le garde-frontière était « immédiatement suspendu de sa mission ».

« La police des frontières envisage cet incident avec sévérité et le regrette », a déclaré un porte-parole.

La vidéo et d’autres documents ont été transmis au département des enquêtes internes de la police du ministère de la Justice, qui étudiera le dossier, a annoncé la police des frontières.

L’incident a eu lieu dans la rue al-Ibrahimi de Hébron, selon B’Tselem, qui mène à la fois au Tombeau des Patriarches et à la mosquée al-Ibrahimi, des lieux saints respectivement pour les juifs et les musulmans.

Ces dernières années, la rue est devenue sujette à controverses, les forces israéliennes ayant érigé une barrière en 2012 qui parcourt la route, la divisant en deux.

Dans la vidéo, on voit Burqan rouler en vélo le long du côté pavé de la rue quand le garde-frontière l’arrête.

Les Palestiniens ont affirmé que les soldats et les garde-frontières ont interdit aux habitants d’utiliser la section pavée, plus large, de la rue. Les responsables israéliens ont démenti cette affirmation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...