Un groupe juif appelle l’UNESCO à retirer une distinction accordée à un musicien anti-Israël
Rechercher

Un groupe juif appelle l’UNESCO à retirer une distinction accordée à un musicien anti-Israël

Le centre Simon Wiesenthal demande que le joueur d'oud irakien, qui a manifesté des opinions ouvertement bellicistes sur Facebook soit déchu de sa distinction "Artist for Peace"

Le centre Simon Wiesenthal à Los Angeles (Crédit : Creative Commons/ Wikimedia/ Simon Wiesenthal Center)
Le centre Simon Wiesenthal à Los Angeles (Crédit : Creative Commons/ Wikimedia/ Simon Wiesenthal Center)

Le Centre Simon Wiesenthal a appelé l’UNESCO à repenser la distinction « Artist for Peace » accordée à un musicien irakien, au regard de son « expression belliciste » à l’égard d’Israël.

En février, le musicien irakien Naseer Shammah, joueur d’oud, a assisté à un évènement à Paris, où il a échangé une poignée de mains avec l’ambassadeur israélien, Carmel Shama Hacohen.

Peu après, Shammah a écrit sur Facebook qu’il ne connaissait pas l’identité d’Hacohen, et que l’ambassadeur israélien avait profité de son ignorance.

Le joueur d’oud a également démenti l’annonce d’une représentation en Israël, comme annoncée par certains médias.

« L’UNESCO, qui m’a accordé l’honneur de représenter le lien entre l’art et la paix, ne reconnait pas l’occupation, comme mise en évidence par la dernière résolution sur Jérusalem », a écrit Shammah sur Facebook. Il faisait référence à la résolution qui n’a pas reconnu le mont du Temple comme un lieu de saint du judaïsme.

À la lumière de cette publication Facebook, le centre Simon Wiesenthal a appelé l’UNESCO à « déchoir ce belliciste hypocrite de son titre non mérité d’Artist for Peace ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...