Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Un homme d’Umm al-Fahm tué par balle dans le nord de la ville, 19e mort cette année

La police a ouvert une enquête sur la fusillade qui a blessé un Palestinien de Cisjordanie et tué un homme de 42 ans ; aucun suspect ou mobile n'a été identifié

Des secouristes transportent à l'hôpital deux hommes blessés par balle dans la ville de Jadeidi-Makr, dans le nord du pays, le 19 février 2023. (Crédit : Capture d'écran de la vidéo : utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Des secouristes transportent à l'hôpital deux hommes blessés par balle dans la ville de Jadeidi-Makr, dans le nord du pays, le 19 février 2023. (Crédit : Capture d'écran de la vidéo : utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un homme a été tué par balle dans la ville de Jadeidi-Makr, dans le nord du pays, dimanche soir, a indiqué la police. Jusqu’à présent la police n’a signalé aucun suspect dans cette affaire.

La victime, identifiée dans la presse locale comme étant Khaled Walid Jabareen, 42 ans, a été retrouvée grièvement blessée en compagnie d’un Palestinien de 22 ans originaire de Cisjordanie.

Le second homme a été modérément blessé. Les autorités n’ont pas précisé comment les deux hommes étaient liés.

Jabareen, originaire de la ville arabe d’Umm al-Fahm, a été déclaré mort après avoir été transporté par des secouristes à l’hôpital de Galilée à Nahariya.

La police a déclaré qu’elle enquêtait sur ce meurtre qu’elle soupçonne être un acte criminel domestique. Les autorités n’ont pas nommé de suspect ou de mobile éventuel pour ce meurtre, le dernier en date d’une interminable vague de criminalité qui s’est emparée de la communauté arabe ces dernières années, entraînant des taux de violence historiques.

Selon l’organisation Abraham Initiatives, qui recense les violences au sein de la communauté arabe, 19 Arabes ont été tués au cours d’homicides en Israël depuis le début de l’année 2023, dont 14 citoyens.

L’année dernière, 116 Arabes israéliens ont été tués dans des incidents violents, dont 101 par balle, a indiqué l’organisme de surveillance.

La montée en flèche des crimes violents ces dernières années est considérée comme étant principalement, mais pas exclusivement, le fait du crime organisé.

Les Arabes israéliens accusent la police d’avoir échoué à sévir contre les puissantes organisations criminelles et d’avoir, pendant des années, largement ignoré la violence, qui comprend des querelles familiales, des guerres de territoire mafieuses et des attaques contre les femmes.

 

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.