Rechercher

Un homme inculpé pour des menaces à l’encontre du ministre des Affaires religieuses

"Dites-lui d'arrêter de nuire au rabbinat ou aux rabbins, je vous le dis, il finira comme Rabin", aurait déclaré l'individu, évoquant l'ex-Premier ministre Yitzhak Rabin assassiné

Le ministre des Services religieux Matan Kahana s'exprime lors d'une conférence à Jérusalem, le 1er août 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Services religieux Matan Kahana s'exprime lors d'une conférence à Jérusalem, le 1er août 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

La police a fait savoir jeudi qu’elle avait arrêté et mis en examen un quinquagénaire originaire d’Ashkelon qui aurait proféré des menaces de mort à l’encontre du ministre des Services religieux, Matan Kahana.

Cette enquête et cette inculpation rapides surviennent 24 heures après l’appel téléphonique de l’homme au bureau de Kahana – un appel au cours duquel il aurait prononcé les menaces alors qu’il s’adressait à un employé.

Ces menaces ont fait référence à une série de réformes prônées par Kahana sur la conversion et sur le système de certification de la casheroute, qui visent à affaiblir le monopole du Grand rabbinat sur ces questions.

« Dites-lui d’arrêter de nuire au rabbinat ou aux rabbins, je vous le dis, il finira comme Rabin », aurait déclaré l’individu, se référant à l’ancien Premier ministre Yitzhak Rabin assassiné en 1995 par un extrémiste de droite.

« Quelqu’un va le sortir du jeu parce qu’il nuit aux rabbins et au rabbinat », a ajouté l’homme en évoquant Kahana, qui est Juif orthodoxe. « Il se contente de porter la kippa sur la tête, il n’est même pas religieux. »

Le placement en détention de l’accusé a été prolongée jusqu’à une date indéterminée par la cour des magistrats d’Ashkelon, a rapporté la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...