Rechercher

Un homme tué par balle dans la ville de Shoham au centre du pays

La victime, un résident de Jaljulia, qui aurait reçu une balle alors qu’il était dans sa voiture, est morte en essayant de sortir du véhicule

La voiture dans laquelle un homme a été abattu à Shoham, le 14 juin 2022. (Crédit : Police israélienne)
La voiture dans laquelle un homme a été abattu à Shoham, le 14 juin 2022. (Crédit : Police israélienne)

Un homme a été tué par balle mardi dans la ville de Shoham, dans le centre du pays. Il s’agit du deuxième incident mortel impliquant des membres de la communauté arabe israélienne en 24 heures.

L’homme, un résident de la ville arabe de Jaljulia âgé d’environ 30 ans, est mort dans la rue HaEtrog, près d’un chantier de construction.

Il était apparemment dans sa voiture lorsque des coups de feu ont été tirés sur lui.

Les ambulanciers qui sont arrivés ont tenté de réanimer l’homme mais ont prononcé son décès sur place.

La police a déclaré avoir ouvert une enquête sur la fusillade.

Un témoin oculaire a déclaré au site d’information Ynet qu’il avait entendu des coups de feu, puis quelques instants plus tard, une voiture est arrivée sur le chantier. Le conducteur est sorti de la voiture et s’est effondré dans la rue, a déclaré le témoin.

Il s’agit du 37e homicide depuis le début de l’année dans la communauté arabe, qui connaît une vague continue de crimes violents.

Lundi soir, un homme de 43 ans, Mahmoud Sna Allah, originaire de la ville de Deir al-Assad, a été abattu dans sa voiture dans la ville de B’ina, au nord du pays. Un autre homme a été légèrement blessé dans l’incident, a rapporté la Douzième chaîne.

Les communautés arabes ont connu une recrudescence de violences ces dernières années. Beaucoup rejettent la faute sur la police, qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement fermé les yeux sur les violences, qui comprennent des querelles familiales, des guerres de territoire mafieuses et des violences contre les femmes.

Samedi, Taufik Ara, 27 ans, propriétaire d’un magasin local de réparation de pneus, a été abattu alors qu’il était assis dans son véhicule dans la ville de Jatt, au nord du pays.

Toujours samedi, un jeune homme de 18 ans a été grièvement blessé par balle dans la ville d’Umm al-Fahm, dans le nord du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...